Une charte pour le réaménagement « durable » autour des gares

Développement durable

L’Association des maires de France, Gares & Connexions et Réseau ferré de France ont signé une charte sur les projets de gares et de quartiers de gare.

« Construire ensemble la gare durable de demain et son quartier ». Tel est l’objectif de la charte, signée le 13 décembre, entre Jacques Pélissard, président de l’AMF (Association des maires de France), Sophie Boissard, directrice générale de Gares & Connexions*, et Alain Quinet, directeur général délégué de Réseau ferré de France (RFF). Les signataires entendent, conjointement, favoriser et accélérer la modernisation des gares et de leurs quartiers, tout en combinant mobilité et aménagement durable.

Dans les petites et moyennes communes, la gare est souvent un site autour duquel s’organisent de nouveaux projets de pôles de développement. Les élus y sont donc très sensibles à la réutilisation des fonciers ferroviaires, qui peuvent être affectés à de nouveaux usages urbains. Ils ont également besoin de connaître l’évolution de la desserte de leurs gares lorsqu’ils s’engagent dans un projet de quartier.

Gares & Connexions et RFF leur donneront toutes informations utiles à ce sujet ; en retour, les villes et intercommunalités informeront les instances ferroviaires de leurs projets urbains qui ont une incidence sur le fonctionnement des gares.

Des comités de suivi local seront créés, très en amont, pour piloter chaque projet. La charte envisage plusieurs types d’actions : valorisation des espaces de gare bâtis et non bâtis, renforcement des transports publics et de l’intermodalité, ouverture si possible de services (crèches, antennes de pôle emploi, offices de tourisme…) et de commerces dans les gares, travail sur la signalétique et les structures d’accueil et d’information…

Les partenaires s’engagent aussi à mettre leurs moyens en commun pour assurer l’entretien des espaces publics et créer divers services partagés : gardiennage, déneigement, espaces verts, éclairage public, marquage au sol…

Un « comité national de partage », auquel siègeront notamment dix représentants de l’AMF, veillera à la bonne application de la charte et servira de médiateur entre les partenaires, le cas échéant. Il se réunira au moins deux fois par an.

Marie Gasnier

*Depuis 2010, Gares & Connexions gère les 3 000 gares françaises (soit 2 millions de m2) et accompagne leur développement.

 

 

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum