Une plateforme pour recenser 1 500 acteurs de l’économie circulaire

Développement durable

Une plateforme recensant 1 500 acteurs de l’économie circulaire est lancée mercredi 2 juin 2021 dans sept régions pilotes, à destination des entreprises et collectivités cherchant à donner une « seconde vie » à des objets ou déchets, a annoncé ESS France, l’un des porteurs du projet.

Le dispositif est mis en œuvre en partenariat avec l’Ademe (Agence de la transition écologique) et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), et le soutien de la secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire.

« Nous avons souhaité mettre à l’honneur » les acteurs de l’économie circulaire « et faciliter la vie des citoyens, des entreprises et des collectivités locales qui cherchent souvent des solutions pour leurs déchets ou leurs objets en attente d’une seconde vie, sans savoir vers qui se tourner », résume dans un communiqué Jérôme Saddier, président d’ESS France.

Les acteurs de l’économie sociale et solidaire « ont une forte capacité d’innovation pour inventer des solutions nouvelles adaptées aux défis écologiques, ils peuvent compter sur l’Ademe pour les accompagner », ajoute Arnaud Leroy, président de l’Agence de la transition écologique.

Cette initiative s’adresse à tous ceux qui sont engagés près de chez eux dans la gestion des déchets, la réparation des produits ou la lutte contre le gaspillage via la récupération d’invendus, la vente de pièces détachées, les tiers-lieux de réparation, la collecte de déchets, le recyclage ou encore la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Cette plateforme « pour l’économie circulaire permet de renforcer l’outillage des territoires et la capacité de chacun à déployer des solutions innovantes en faveur de la transition écologique », se félicite pour sa part Yves Le Breton, le directeur général de l’ANCT.

« À partir de début 2022, au-delà de l’économie circulaire, la plateforme aura vocation à référencer l’ensemble des acteurs de l’ESS actifs dans les champs de la transition écologique, sur tout le territoire, que ce soit en matière d’agriculture et d’alimentation durables, d’énergie, d’éducation à l’environnement, de mobilité durable », précise le communiqué, qui indique que cette cartographie est connectée à la base de données internationale OpenStreetMap en open data.

Chaque Français produit annuellement 4,9 tonnes de déchets, rappelle l’Ademe.

ESS France est chargée de valoriser et représenter les 221 000 structures de l’économie sociale et solidaire, qui emploient 2,3 millions de personnes et ont recours aux services de 22 millions de bénévoles.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article