Fonctionnaires : appel à une mobilisation en décembre pour les salaires

Dialogue social

Les syndicats de fonctionnaires, réunis en intersyndicale, ont appelé les agents à se mobiliser du 9 au 13 décembre pour dire « halte aux baisses de pouvoir d’achat » et au gel des salaires, ont-ils annoncé mardi 12 novembre 2013.

« Nous lançons une semaine d’alerte et de sensibilisation dans les territoires. Nous considérons que la situation sur les salaires et le pouvoir d’achat est insupportable », a dit à l’AFP Jean-Marc Canon, de la CGT, premier syndicat de la fonction publique.

Des actions locales seront organisées pour « sensibiliser l’opinion publique et alerter les responsables publics, élus locaux et parlementaires », a précisé le syndicaliste. Huit des neuf fédérations de la fonction publique (CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FPT) dénoncent dans un communiqué commun « une situation de plus en plus dégradée » avec « des bas salaires qui se multiplient ».

L’intersyndicale rappelle que quelque 5 millions d’agents dans les trois fonctions publiques (État, Territoriale et Hospitalière) sont concernés et que « près d’un agent sur cinq touche une rémunération proche du Smic ». « Ce ne sont ni les mesures d’urgence pour la catégorie C dont la portée reste très limitée, ni la négociation à venir sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations qui pourront répondre à l’impérieuse nécessité de mesures salariales d’ampleur pour 2014 », insiste l’intersyndicale.

Les huit fédérations demandent à être reçus par la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, pour « exiger l’ouverture d’un réel espace de négociations sur les rémunérations ». Seul Force Ouvrière ne s’est pas associé pas à ce communiqué « parce que les enjeux méritent bien davantage qu’un rendez-vous », a affirmé à l’AFP le secrétaire général du syndicat, Christian Grolier. « Notre revendication, c’est l’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice à hauteur minimum de 5 % et à ce stade, c’est réducteur de demander à la ministre de bien vouloir en discuter dans le cadre d’un rendez-vous salarial », a-t-il ajouté.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

L'analyse des spécialistes

  • Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales Urbanisme

    Les arrêtés de péril, question de droit et questions sociales

    11/12/18
    L'effondrement récent de deux immeubles d'habitation au centre-ville de Marseille réinterroge les acteurs publics et la population sur les pouvoirs de police du maire en matière d'habitat dégradé. En effet, quel que soit le propriétaire du bâtiment, dès lors qu'il constitue une menace pour la sécurité publique, il ne peut pas échapper au contrôle et à l'intervention de la sphère publique.
  • La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l'état civil Administration

    La reconnaissance des signes diacritiques dans les documents de l’état civil

    29/10/18
    Intimement lié à la linguistique et obéissant aux règles grammaticales propres à chaque langue, l'usage du signe diacritique est devenu, entre les défenseurs du français et les tenants des langues régionales*, un sujet polémique qui a des implications jusque dans  l'établissement des actes de l'état civil.
  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Tous les articles juridiques