Un hackathon consacré à l’égalité entre les femmes et les hommes

Droit des femmes

Le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a lancé la première étape d’un hackathon sur l’articulation des temps de vie et l’égalité professionnelle.

La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a clôturé, le 24 février, la première étape du hackathon #HackEgalitéFH, organisé par son ministère et le Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP).

Baptisée « Journée de créativité », cette première étape avait pour objectif de faire émerger des solutions innovantes pour favoriser l’articulation des temps de vie et, plus globalement, faire progresser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Cet événement collaboratif a permis de « mobiliser l’intelligence collective sur des problématiques qui appellent une évolution des comportements et des mentalités, notamment dans la sphère privée et familiale », a expliqué Laurence Rossignol. Et la ministre de rappeler : près des trois quarts (72 %) des tâches domestiques sont effectuées par des femmes ; après une naissance, un homme sur neuf réduit ou cesse temporairement son activité contre une femme sur deux.

Le #HackEgalitéFH se déroule donc en deux temps :

  • Une « Journée de créativité »
    Cette « Journée de créativité » était mise en place pour la première fois au sein d’un ministère. En amont du hackathon traditionnel, cette étape initiale était organisée à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), afin de mobiliser l’expertise des agent(e)s des ministères sociaux dans cette démarche et faire émerger de premières idées de solutions numériques comme non-numériques. Cette journée s’est articulée autour d’une présentation des grands enjeux liés à l’égalité femmes/hommes et l’organisation d’ateliers d’idéation, qui ont permis de faire émerger de premières pistes de projets prometteuses, se félicite le ministère.
  • La deuxième étape
    Du 3 au 5 mars, les participants à la première étape disposant de compétences diverses (design, business, développement, expertise droits des femmes…) seront mobilisés au Tank, « pour relever les défis qui leur ont été posés ».

Les projets lauréats seront révélés à la suite de la seconde étape du hackathon, le dimanche 5 mars au Tank, en présence du jury et de la ministre.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum