Appel à projets pour le développement du numérique dans les écoles rurales

Éducation

Dans un souci d’homogénéité face au numérique dans le secteur de l’éducation sur le territoire Français, un appel à projets est en cours jusqu’au 30 septembre 2017 pour développer le numérique dans les écoles des communes rurales.

Le numérique continue de se développer dans les écoles rurales. Un appel à projets « Écoles numériques innovantes et ruralité » est en vigueur jusqu’au 30 septembre 2017. À la suite de cette première phase de réception des dossiers, une centaine de projets seront sélectionnés. L’objectif « est de faire en sorte que l’innovation pédagogique au service du développement des usages du numérique concerne tous les territoires en tenant compte de leur diversité et de leurs singularités. »

Une politique globale du développement du numérique

Porté par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation et Louis Schweitzer, commissaire général à l’Investissement, le cahier des charges est paru le 6 avril dernier au Bulletin officiel du ministère. Il rentre dans le cadre du « Plan numérique pour l’Éducation » et fait suite au troisième Comité interministériel aux ruralités. Il intervient dans la continuité de l’accompagnement spécifique de 25 millions d’euros destinés à soutenir les départements ruraux pour l’équipement numérique des collèges.

Un effort de 50 millions d’euros financé par le programme d’investissement d’avenir (PIA) sera cette fois réparti pour l’ensemble du plan et des appels à projets à venir. Les vainqueurs de l’appel à projets du 30 septembre se verront attribuer une enveloppe de 5 millions d’euros. Ces fonds seront répartis dans une fourchette de 2 000 à 7 000 euros par école et dans une limite de subvention maximum de 50 % du prix du projet.

Un poumon d’activités pour les communes

Ces suggestions ont pour finalité la rénovation du matériel déjà existant dans les écoles et l’achat de nouveaux équipements. Elles devront être réalisées en partenariat entre les collectivités et le personnel éducatif. Elles peuvent contenir un élargissement à la continuité pédagogique avec les collèges, aux activités périscolaires, aux liens avec les familles et même à l’ouverture de l’école au travers d’un partage de matériel pour des activités participantes à l’attractivité du territoire.

Ce plan d’adresse donc aux communes rurales, ce qui signifie, en métropole, aux villes de moins de 2 000 habitants ou aux villes de moins de 5 000 habitants si elles n’appartiennent pas à une unité urbaine.

Source : Appel à projets « Écoles numériques innovantes et ruralité »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum