Promouvoir l’innovation numérique dans les écoles rurales

Éducation

L’État va soutenir les projets pédagogiques innovants utilisant le numérique dans les écoles des territoires ruraux.

Dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse lance l’appel à projets « Label Écoles numériques 2020 », destiné à soutenir le développement de l’innovation numérique pour l’éducation dans les écoles maternelles et élémentaires des communes rurales. Le gouvernement entend ainsi accompagner spécifiquement les territoires ruraux, en tenant compte de leur diversité et de leurs singularités. L’appel à projets doit notamment soutenir les initiatives innovantes des équipes pédagogiques et éducatives, dans et autour de l’école, contribuant à la réussite scolaire par le développement de véritables territoires d’innovation pédagogique.

Il permettra également de favoriser la continuité entre l’école et le collège et, le cas échéant, des projets partagés entre collèges et écoles. L’évaluation des résultats de ces projets devra contribuer à définir les stratégies et outils nécessaires au déploiement du numérique éducatif dans les bassins ruraux.

À compter de 2020, l’État va donc investir 15 millions d’euros pour encourager les projets pédagogiques innovants utilisant le numérique dans les écoles des territoires ruraux. Ces projets doivent reposer sur le volontariat des équipes concernées, qui s’engageront, avec le soutien des académies (accompagnement, formation, ressources…), à mettre en œuvre les innovations pédagogiques proposées. L’aide financière accordée contribuera au financement global du projet. Celle-ci intégrera les moyens nécessaires à sa mise en œuvre et à sa réalisation – réseau wifi de l’école, infrastructures, mise en réseau des écoles, plateformes collaboratives… -, selon les règles de subventionnement prévues par le PIA.

Les communes éligibles au soutien financier de l’État dans le cadre de cet appel à projets sont :

  • En métropole, les communes dont la population n’excède pas 3 500 habitants et qui n’appartiennent pas à une unité urbaine de plus de 10 000 habitants ;
  • Dans les départements d’outre-mer, toutes les communes ne figurant pas sur la liste définie à l’annexe VIII du Code général des collectivités territoriales.

Sont également éligibles, les regroupements pédagogiques intercommunaux (RPI) dont les communes répondent individuellement aux exigences d’éligibilité énoncées ci-dessus, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre ou non (SIVOS, RPI adossés à un EPCI,…) ayant la compétence scolaire comprenant la gestion des écoles primaires, dont la commune la plus peuplée n’excède pas 5 000 habitants et dont plus de la moitié des communes membres comptent moins de 3 500 habitants, ainsi que les EPCI des DROM-COM ayant la compétence de l’informatisation des écoles.

Dans le cadre du projet global, la subvention de l’État pourra couvrir 50 % de la dépense engagée pour chaque école et est plafonnée à 7 000 euros pour chacune d’entre elles. Pour être éligible, la dépense engagée pour chaque école devra s’élever a minima à 3 000 euros (bénéficiant ainsi d’une subvention de l’État de 1 500 euros).

Les délégués académiques au numérique (DAN) et les inspecteurs d’académie, directeurs académiques des services de l’Éducation nationale (IA-DASEN) sont les interlocuteurs directs des collectivités compétentes pour les accompagner dans l’élaboration des dossiers. Les projets doivent être transmis avant la fin mai 2020 au comité départemental, qui priorisera les projets.

Les dossiers complets seront transmis à l’adresse : appels-a-projets-dne@education.gouv.fr

Posté le par

Recommander cet article