Bertrand Delanoë veut mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires dès 2013

Éducation

Le maire de Paris Bertrand Delanoë a affirmé aujourd’hui qu’il souhaitait mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires dès 2013 dans sa ville, malgré les réticences exprimées par une partie de la communauté éducative.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

« Je souhaite qu’en 2013 nous ayons l’audace de changer la donne dans l’intérêt de nos enfants », a déclaré à la presse M. Delanoë, en marge de la cérémonie de ses voeux aux conseillers de Paris, à l’Hôtel de Ville. « Le rythme biologique de nos enfants, ce n’est pas le nôtre, donc nous devons adapter les temps éducatifs au rythme des enfants, de manière à ce qu’ils aient les meilleures chances pour l’acquisition des connaissances, mais aussi pour l’éveil à la science, à la culture, à l’éducation artistique, aux sports », a-t-il justifié. « À partir de là, la mairie de Paris mettra les moyens nécessaires pour réussir une réforme qui est un enjeu de civilisation », a ajouté le maire, qui a promis « une concertation de grande qualité avec tous les personnels et tous les parents d’élèves ».

Un projet de décret du gouvernement prévoit de rétablir la semaine de 4,5 jours à la rentrée 2013, sauf dérogations. Il demande aux communes de se déterminer avant le 1er mars pour une mise en œuvre à la rentrée 2013 ou 2014. L’Association des maires de grandes villes de France (AMGVF), qui représente 46 grandes villes, avait annoncé fin décembre que plusieurs grandes villes, la plupart dirigées par des socialistes, étaient prêtes à mettre en œuvre la réforme à la rentrée de septembre 2013. Il s’agissait d’Angers (PS), Aubervilliers (PS), Bourges (centriste), Brest (PS), Dijon (PS), Grenoble (PS), Montreuil (EELV), Nantes (PS), Rennes (PS), Rouen (PS), Saint-Denis (PCF) et Strasbourg (PS).

La réforme, rejetée par la droite, n’a pas non plus suscité l’enthousiasme de la communauté éducative et des parents d’élèves. Leurs représentants se sont abstenus ou ont voté contre le texte lors d’un vote mardi au Conseil supérieur de l’Éducation (CSE). À Paris, plusieurs centaines d’enseignants du premier degré avaient manifesté le 19 décembre pour demander le retrait de la réforme. Deux jours auparavant, M. Delanoë avait indiqué qu’il souhaitait appliquer « dès septembre 2013 » la réforme, à condition d’avoir trouvé « les moyens nécessaires » sans augmenter les impôts.  

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Pour en savoir plus :

Livre blanc

Réformer les rythmes scolaires pour la rentrée 2013

Téléchargez

Le programme de François Hollande annonçait la modification des rythmes scolaires. Cette annonce a été reprise par Vincent Peillon, nouveau ministre de l’Éducation, lors de son installation. Ainsi une consultation pour refonder l’école a été mise en place affirmant la volonté de modifier le système dès la rentrée 2013.

Le rapport de cette refondation, présenté le 9 octobre 2012 à la Sorbonne, appréhende les rythmes de l’enfant comme outils de changement : les groupes de travail de la refondation de l’école réunis entre juillet et octobre 2012 préfigurent une loi d’orientation pluriannuelle sur l’école. Des mesures ont été prises dès la rentrée scolaire 2012 : application du principe des petites vacances à deux semaines pour la Toussaint et mise à niveau du calendrier scolaire pour récupérer les deux jours sur l’année scolaire.

Téléchargez gratuitement la fiche « Réformer les rythmes scolaires pour la rentrée 2013 » : après un historique du processus, elle exposera les enjeux de la réforme des rythmes scolaires qui fait partie des thèmes au cœur de la concertation pour la refondation de l’école.

Cette fiche extraite du service documentaire L’action éducative en pratique vous est offerte par les Éditions Weka.

 

En cas de difficultés pour télécharger, cette fiche n’hésitez pas à nous envoyer un email à question@weka.fr.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum