Menu actualité

Thématiques

Actualité

Marseille : coup d’envoi du plan de rénovation des écoles de 1,2 milliard d’euros

Publié - par

Le maire socialiste de Marseille Benoît Payan a donné jeudi 20 janvier 2022 le coup d’envoi du plan de rénovation des écoles doté d’un budget d’1,2 milliard d’euros en partie financé par l’État dans le cadre d’un plan de redressement de la deuxième ville de France.

Marseille : coup d'envoi du plan de rénovation des écoles de 1,2 milliard d'euros

L’édile, à la tête d’une union de la gauche, s’est rendu pour ce lancement sur le chantier de rénovation du groupe scolaire « Saint-Louis Gare », dans un quartier populaire : « C’est le premier projet de la grande aventure du plan écoles que l’on a lancé. Pour les Marseillais, c’est le premier qui sortira à la rentrée 2023. C’est un symbole », a-t-il expliqué.

Le groupe actuellement composé de 11 classes élémentaires (203 élèves) et six de maternelles (119 enfants) doit accueillir à terme 500 enfants dans 27 classes dont sept dédoublées avec des espaces supplémentaires (atelier, bibliothèque, gymnase…), une végétalisation et des panneaux solaires pour réduire la facture énergétique.

« On a voulu que cela se fasse dans la concertation, on a discuté avec les familles, les enseignants, les agents de la ville. Cela va être une école au service d’un quartier et des associations qui pourront utiliser le nouveau gymnase. C’est plus que des écoles, c’est de la dignité. C’est être au service de lieux qui ont été trop longtemps abandonnés », a-t-il lancé.

Initié en octobre 2021 après une visite du président Emmanuel Macron, le plan de rénovation vise à réhabiliter l’ensemble des 470 établissements scolaires qui accueillent quelque 80 000 enfants et dont environ un tiers, 174, dans un état préoccupant, doivent être entièrement rénovés. « En 2022, 30 chantiers de rénovations lourdes seront menés », a annoncé Benoît Payan en promettant la mise en route de 80 chantiers d’ici la fin de son mandat en 2026. Ce plan bénéficie d’une aide exceptionnelle de l’État de 400 millions d’euros. L’État garantira également plus de 650 millions d’euros d’emprunts sur les 800 millions que mobilisera la ville de Marseille. « Et en travaillant sur les taux d’intérêts, on a gagné près de 50 millions d’euros de plus », a souligné M. Payan.

Un protocole d’accord, signé par le maire et le Premier ministre le 14 décembre 2021, a été entériné en conseil municipal le 17 décembre 2021. Reste à créer une structure de pilotage. Le maire de Marseille a indiqué qu’il déposerait dès la semaine prochaine avec le préfet les statuts de la « Société publique des écoles marseillaise », qui sera chargée de superviser ce projet. Cette structure qui associe à part égale la ville et l’État sera présidée par M. Payan. « C’est la boite à outil qui va nous permettre de construire des écoles de manière intelligente, rapide et efficace », a vanté l’édile évoquant une structure inédite. « C’est la première fois dans l’histoire de ce pays qu’une ville fabrique une société publique avec de l’argent public au service d’un projet municipal spécifique », a-t-il dit.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2022