Rythmes scolaires : de moins en moins de communes en difficulté

Éducation

C’est la tendance qui ressort du nouveau « pointage » réalisé par le ministère de l’Éducation nationale via les remontées de terrain des Dasen.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

À la date du 3 mars 2014, il resterait 3 % de communes en difficulté (elles représentaient 6 % en février) concernant la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires en vue de la généralisation pour la rentrée 2014. Le ministère affirme que ces dernières « sont aujourd’hui accompagnées au plus près par l’Éducation nationale pour construire leur projet ».

Les communes qui seraient encore « dans une posture d’opposition » représentent 5 % du total mais « le dialogue se poursuit avec les élus ».

En téléchargement gratuit pour approfondir ce sujet, Weka vous propose :

Livre blanc

Rythmes scolaires : l'expérimentation des 4,5 jours à l'école Sanquer, à Brest (2009-2013)

Retour sur l’expérimentation de la semaine de 4,5 jours qui débute à l’école Sanquer en septembre 2009. Elle concerne 7 classes, soient 170 élèves.

Télécharger le livre blanc

Posté le par

Recommander cet article