Sécurité et surveillance incendie

Éducation

Dans son rapport 2013, l’ONS dresse notamment un état des lieux de la situation des écoles et des établissements du 2nd degré en matière de sécurité bâtiment et risque incendie.

Quel constat ?

Dans le 2nd degré, l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement (ONS) constate l’absence d’équipe de sécurité « constituée et consignée dans le registre de sécurite ». Pourtant, le règlement de sécurité incendie du 25 juin 1980 modifié indique, dans son article MS 45, que « la surveillance des établissements doit être assurée pendant la présence du public par un service de sécurité incendie ».

Qui compose l’équipe de sécurité ?

Les membres qui la constituent sont désignés par le chef d’établissement et doivent être, de préférence, volontaires. Qu’ils soient intendant, gestionnaire, administratif, technique, ouvrier, de service ou de santé, ils ont des missions précises. En effet, de leurs côtés, les personnels enseignants et d’éducation doivent assumer la charge de l’évacuation des élèves. Les « assistants de prévention » peuvent être utilement associés au service de sécurité en fonction de leurs compétences et de leur mission.

L’ONS rappelle que tous doivent « avoir reçu une formation conduite à l’initiative et sous la responsabilité de l’exploitant ».

Le rôle de l’équipe de sécurité est permanent

Les membres de l’équipe de prévention doivent exercer une vigilance de tous les instants et plus particulièrement sur :

  • le non-encombrement des couloirs et le non-bloquage des portes coupe-feu ;
  • la facilité d’accès aux portes-fenêtres servant d’issues de secours ;
  • le bon état et le bon fonctionnement des portes coupe-feu, de l’éclairage de sécurité, des châssis de désenfumage, des extincteurs… ;
  • la disponibilité des voies d’accès et des stationnements prévus pour les véhicules de secours.

Tout problème doit être signalé au chef d’établissement pour que ce dernier prenne les mesures qui s’imposent.

Quelles actions en cas de sinistre ?

Le chef d’établissement ayant en amont réparti les rôles précis de chaque membre, il doit être assuré :

  • de donner l’alerte,
  • d’apporter les premiers secours
  • de « combattre les foyers d’incendie avant l’arrivée des sapeurs-pompiers ».

L’ONS, pour aider concrètement les équipes à assurer au mieux leurs missions, a mis à disposition des directeurs d’école et des chefs d’établissement deux documents d’aide et de conseil sur les équipes de sécurité incendie et la surveillance.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum