Élus locaux : le Parlement adopte une réforme de la formation

Élus

Le Parlement, via un vote de l’Assemblée nationale, a adopté jeudi 10 juin 2021 une réforme de la formation des élus locaux, portée par la ministre de la  Cohésion des territoires Jacqueline Gourault.

Le projet de loi, adopté à l’unanimité, ratifie les ordonnances que le gouvernement a été habilité à prendre, dans le cadre de la loi « Engagement et proximité », pour moderniser la formation des 510 000 élus locaux sur des sujets comme la comptabilité, le droit de l’urbanisme ou les marchés publics.

« Trop de dysfonctionnements existent et le système est fragilisé », a constaté Mme Gourault.

Le texte, qui a été voté en première lecture par 330 voix pour et 15 abstentions au Sénat, le 8 avril 2021, a été adopté à l’identique par les députés.

« Face à la technicité croissante de l’action publique », la réforme prévoit de renforcer la formation pour « répondre aux besoins particuliers auxquels les élus sont confrontés », mais aussi « leur permettre de s’inscrire dans une démarche d’évolution professionnelle à l’issue de leurs mandat », souligne la ministre.

Le texte renforce les obligations des organismes de formation ainsi que les mesures de contrôle et de sanction.

Il « assouplit et pérennise » le droit individuel à la formation des élus locaux (DIFE). La réforme ouvre notamment la possibilité, pour les collectivités territoriales, de participer au financement de formations organisées à l’initiative des élus au titre du DIFE.

C’est « une réforme indispensable », se félicite le rapporteur LREM du texte Bruno Questel.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article