Un nouveau groupe de travail sur l’accouchement sous X

Enfance et famille

La question de l’accouchement sous X va être à nouveau examinée, dans le cadre d’un groupe de travail mis en place à l’initiative de Roselyne Bachelot.

La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, s’apprête à installer un nouveau groupe de travail pour étudier la question de l’accouchement sous X. La députée UMP du Tarn-et-Garonne Brigitte Barèges devrait bientôt recevoir une lettre de mission lui en confiant le pilotage.

Fin janvier, cette députée avait déjà rendu un rapport au Premier ministre préconisant de « garder la possibilité d’accouchement secret », tout en permettant à l’enfant de connaître l’identité de sa mère à sa majorité. Pour l’instant, Roselyne Bachelot ne souhaite pas de changement de la législation. « Le débat doit prendre en compte les deux libertés : celle de l’enfant à s’enquérir de ses origines et celle du porteur de l’identité biologique de la révéler », souligne la ministre.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum