La baisse des dotations de l’État pèse sur l’investissement des communautés urbaines

Finances locales

La baisse des dotations financières de l’État aux collectivités pèse sur l’investissement des communautés urbaines et des métropoles, par conséquent sur le dynamisme économique et l’emploi de ces territoires, selon leurs représentants réunis à Lyon jeudi et vendredi 7 novembre.

Les présidents de communautés urbaines et de métropoles mettent en garde l’État « contre le danger pour la croissance, l’innovation et donc la capacité de redistribution au niveau national que constituerait une baisse substantielle de leurs moyens d’actions ».

La baisse des dotations aux collectivités locales va représenter une perte de 28 milliards d’euros de concours de l’État d’ici 2017, dont 3,7 milliards dès 2015. Conséquence : ces élus qui représentent 16 grandes agglomérations regroupant 7,7 millions d’habitants, évaluent à environ 25 % la baisse des investissements des métropoles et communautés urbaines dans les six prochaines années.

« Par rapport à la période 2008-2014, cela représente sur nos territoires un manque à gagner de plus de quatre milliards d’euros pour les entreprises et les infrastructures qui font la compétitivité de la France », détaillent ces élus dans la déclaration finale de leurs 42es journées organisées à Lyon jeudi et vendredi.
 
Ils considèrent que « l’ajustement budgétaire » imposé par la baisse des dotations ne peut porter sur leurs fonctionnements internes en raison des efforts de rationalisation déjà engagés. De même, ils excluent tout recours à la fiscalité dans « le contexte actuel ».

Les présidents d’intercommunalités exigent par ailleurs « l’arrêt de la création d’exonérations fiscales ou suppression de taxes qui viennent s’ajouter sans contrôle apparent aux décisions du gouvernement. La fiscalité locale doit être sanctuarisée ».

« Il nous faut avoir de la visibilité pour les six ans à venir », a résumé le président de la communauté urbaine de Lyon, le sénateur-maire (PS) Gérard Collomb.

Présent en conclusion de ces journées, le secrétaire d’État à la Réforme territoriale, André Vallini, a demandé de » tout faire pour préserver l’investissement ».
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum