Affectation en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna

Fonction publique

La note de service n° 2011-065 parue au BO du 28 avril précise les modalités de dépôt et de traitement des candidatures pour une affectation des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation du second degré en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna, pour la rentrée scolaire de février 2012.

Il est rappelé en préambule la nécessité d’un « engagement professionnel » et d’une « capacité d’adaptation ». À cette fin, des annexes à la note de service donnent des informations importantes sur la nature des postes et les conditions particulières d’enseignement dans ces territoires.

Dépôt des candidatures

Sont concernés les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation titulaires et stagiaires (pour la Nouvelle-Calédonie uniquement).
C’est via le site Siat (www.education.gouv.fr, rubrique « Concours, emplois, carrières » puis « Enseignants ») que le formulaire d’inscription en ligne doit être rempli, entre le 26 mai et le 15 juin 2011. Le Numen est indispensable.
Un dossier est à constituer et à remettre, accompagné des pièces justificatives nécessaires, pour le 15 juin 2011, au chef d’établissement. Ce dernier émet un avis sur la candidature. Il doit ensuite transmettre le dossier complet à l’administration centrale (pour le 27 juin maximum) et au(x) vice-rectorat(s) des collectivités d’outre-mer concernées (pour le 13 juillet maximum).

Examen des dossiers

Plusieurs éléments sont pris en compte pour apprécier et départager les candidats. Il faut :

  • pouvoir accomplir un séjour de quatre années avant d’atteindre l’âge d’ouverture des droits à pension ;
  • justifier d’une stabilité de poste supérieure à deux ans dans son académie de départ ;
  • n’avoir jamais effectué de séjour dans une collectivité d’outre-mer.

Un barème est utilisé mais il n’est qu’indicatif.

Les candidatures pour rapprochement de conjoint bénéficient d’un caractère prioritaire.

Affectations

Le mouvement en Nouvelle-Calédonie se déroule en deux phases :

1. une phase nationale (liste établie par le ministre de l’Éducation nationale) ;
2. une phase intra-territoriale, avec des règles d’affectation fixées par le vice-recteur.

Pour Wallis-et-Futuna, le ministre prononce les affectations sur postes pour les CPE, COP et PEGC.
La durée de l’affectation est limitée à deux ans avec possibilité d’un seul renouvellement.
Dans certaines conditions, les frais de changement de résidence des agents concernés peuvent être pris en compte.

 

Pour en savoir plus : Note de service n° 2011-065 du 18 avril 2011 – Affectation des personnels enseignants du second degré, d’éducation et d’orientation en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna – rentrée 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum