Conditions d'agrément d'une assistante maternelle

Fonction publique

Dans l’arrêt n° 15PA02600 du 10 novembre 2016, la Cour administrative d’appel de Paris précise un motif de licenciement pour faute grave d’une assistante maternelle.

Aux termes des dispositions de l’article R. 421-5 du Code de l’action sociale et des familles, les entretiens avec un candidat à des fonctions d’assistant maternel et les visites à son domicile doivent permettre de s’assurer, notamment, que son habitation ait des dimensions et présente des conditions de confort, d’hygiène et de sécurité permettant d’accueillir de jeunes enfants, et de garantir leur santé, leur bien-être et leur sécurité. Compte tenu de ces dispositions, l’état général d’insalubrité et de vétusté du logement d’une assistante maternelle, générant des problèmes d’hygiène et de sécurité pour les enfants, justifie le licenciement de cette dernière pour faute grave.

 

Texte de référence : Cour administrative d’Appel Paris, 5e chambre, 10 novembre 2016, arrêt n° 15PA02600, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ?

    27/07/21
    Le texte de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire prévoit une suspension pour les agents publics hospitaliers qui refuseraient de se faire vacciner contre la Covid-19. Ce texte s'éloigne de l'esprit de l'article 30 de la loi du 13 juillet 1983 prévoyant la suspension de l'ensemble des fonctionnaires. Décryptage.
  • Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ?

    21/07/21
    Le projet de loi n° 4386 relatif à la gestion de la crise sanitaire ne prévoit pas la vaccination obligatoire pour l'ensemble des agents publics.
  • Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ?

    13/07/21
    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a rendu le 30 juin 2021 un avis défavorable au projet de décret fixant les dispositions relatives aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet pouvant être créés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics.
  • Tous les articles juridiques