Examen professionnel et concours

Fonction publique

Dans les arrêts du 24 novembre 2015 n° 14MA03151 et du 9 novembre 2015 n° 14BX01863, les Cours administratives de Marseille et de Bordeaux précisent les modalités d’organisation des examens professionnels et des concours.

Le jury d’un examen professionnel, lié par la note minimale d’admission à l’examen prévue par l’arrêté fixant les modalités d’organisation, ne peut soumettre l’admission des candidats à une note différente de celle-ci. Le refus d’admission d’un candidat qui a obtenu la note minimale fixée par le pouvoir réglementaire est entaché d’illégalité. Pour établir la liste des candidats admis à un concours, le jury se fonde sur une appréciation des aptitudes de l’ensemble des candidats. La délibération présente ainsi un caractère indivisible. Par suite, la demande d’un candidat ne tendant à l’annulation de la délibération qu’en tant qu’elle a écarté sa propre candidature, est irrecevable.

 

Textes de référence :

Cour administrative de Marseille, 8e chambre – formation à 3, 24 novembre 2015, n° 14MA03151, Inédit au recueil Lebon

Cour administrative d’appel de Bordeaux, 6e chambre (formation à 3), 9 novembre 2015, n° 14BX01863, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale Urbanisme

    Urbanisme : la planification territoriale, un nouveau cadre juridique pour les schémas de cohérence territoriale

    27/07/20
    Deux ordonnances, prises en application de la loi Élan de 2018, ont été publiées le 18 juin 2020 afin de simplifier la planification territoriale.
  • Tous les articles juridiques