Fonction publique: Sauvadet présente sa "feuille de route" des mois à venir

Fonction publique

Le nouveau ministre de la Fonction publique, François Sauvadet, a présenté mercredi sa « feuille de route » pour les mois à venir et annoncé qu’il instaurerait « très rapidement » un intéressement collectif pour les agents, lors de sa première intervention publique.

  Evoquant une « feuille de route solide », il a présenté quatre grands chantiers: la loi visant à réduire la précarité dans la fonction publique, la question de l’égalité hommes-femmes, le développement du télétravail et la gestion de la carrière des seniors, lors des rencontres des Acteurs publics 2011, organisées par le mensuel du même nom. Le ministre centriste a aussi annoncé une « publication rapide des textes relatifs à l’intéressement collectif », mesure visant à « récompenser, distinguer financièrement les agents qui ont atteint leurs objectifs de performance », y voyant « un élément important de notre politique de modernisation de la fonction publique ».

En juin 2010, le Parlement avait adopté un texte sur le dialogue social dans la fonction publique qui comportait des mesures instaurant cet intéressement collectif pour les 5,2 millions d’agents des trois Fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière). Cette prime, dénoncée par les syndicats qui y voient un alignement sur les méthodes du privé, est destinée à récompenser chaque année la performance collective des agents des services les plus performants, sur des critères comme la qualité de service, la maîtrise des coûts, l’amélioration des conditions de travail ou encore le développement durable.

Sur la précarité qui touche une partie des 872.000 agents non-titulaires, et a fait l’objet d’un accord avec les syndicats en mars, M. Sauvadet a indiqué qu’il présenterait un texte « d’ici la fin du mois d’août ou le début du mois de septembre » au gouvernement pour qu’il soit soumis au Parlement à l’automne. Il a assuré que « les engagements pris vis-à-vis des organisations syndicales seront respectés dans le texte de loi ». En ce qui concerne l’égalité hommes-femmes, et alors que des membres du « collectif La Barbe » se sont invitées aux rencontres des Acteurs publics mardi soir pour dénoncer la faible place accordée aux femmes aux postes haut placés, le ministre a indiqué qu’il allait engager un dialogue sur le sujet. Regrettant que les femmes représentent moins de 10% des nominations en conseil des ministres alors qu’elles sont majoritaires parmi les agents (60%), M. Sauvadet a dit souhaiter « être le ministre de la Fonction publique qui fera avancer cette question avec des perspectives et des échéances ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

L'analyse des spécialistes

  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • Tous les articles juridiques