La Halde salue l'effort de la Fonction publique pour diversifier les recrutements

Fonction publique

Éric Molinié, le président de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) a présenté, lors du Conseil supérieur de la fonction publique de l’État, le 24 janvier, le 2e bilan de la charte pour la promotion de l’égalité dans la Fonction publique mise en place en le 2 décembre 2008. À cette occasion, il a souligné l’« effort enclenché » dans la fonction publique pour « des recrutement plus ouverts et plus diversifiés ».

Le développement progressif de la professionnalisation des épreuves, la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle et les classes préparatoires intégrées constituent selon le président de la Halde un bilan plutôt positif. C’est ce qu’il a souligné dans un communiqué daté du 25 janvier souligant que « 312 corps et voies d’accès » ont été modifiés et que « le développement progressif des classes préparatoires intégrées » au nombre d’une« vingtaine fin 2010 », permet à des jeunes issus de la diversité de se préparer dans de bonnes conditions aux concours de la fonction publique.

Néanmoins, des progrès restent encore à réaliser au niveau de l’évaluation des procédures de recrutement et de gestion des carrières, notamment pour l’attribution des primes, des promotions au choix et des mobilités. « La gestion des carrières des agents dans la fonction publique doit reposer sur des procédures de transparence, d’objectivité et de traçabilité ».

Éric Molinié a annoncé deux axes de travail avec la DGAFP pour l’année 2011 : « la formation et la sensibilisation des personnels de l’encadrement à la lutte contre les discriminations, et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ».

Pour en savoir plus :

Suivi de la charte pour la promotion de l’égalité dans la Fonction publique

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4 Loi Vie locale Intercommunalité

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4

    30/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ? Urbanisme

    Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ?

    15/07/19
    Le projet de loi Orientation des mobilités, actuellement soumis à la Commission mixte paritaire, a ouvert la possibilité pour les présidents de conseils départementaux, les maires et les présidents d’établissement de coopération intercommunale (EPCI) d’augmenter à 90 km/h la limite de circulation sur les routes du réseau secondaire. Cela correspond à une volonté gouvernementale de les responsabiliser.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3 Loi Blanquer Éducation

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3

    11/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques