Licenciement des fonctionnaires pris en charge

Fonction publique

Un fonctionnaire pris en charge par le CNFPT ou un centre de gestion ne peut être licencié pour insuffisance professionnelle.

Un licenciement motivé par « l’incapacité professionnelle de l’intéressé et par son inaptitude relationnelle tenant à son incapacité à prouver son niveau d’employabilité de cadre territorial à des employeurs potentiels et à mettre en œuvre un véritable projet professionnel lui permettant de retrouver un emploi de cadre territorial correspondant à son grade » est illégal.

Ainsi, un fonctionnaire pris en charge par le CNFPT ou un centre de gestion ne peut être licencié pour insuffisance professionnelle dans la mesure où il ne se trouve pas dans une situation de travail permettant d’évaluer ses capacités professionnelles, mais dans celle d’une recherche d’emploi.
 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Paris, 1re chambre , 3 avril 2014, n° 12PA05098, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ?

    21/07/21
    Le projet de loi n° 4386 relatif à la gestion de la crise sanitaire ne prévoit pas la vaccination obligatoire pour l'ensemble des agents publics.
  • Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ?

    13/07/21
    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a rendu le 30 juin 2021 un avis défavorable au projet de décret fixant les dispositions relatives aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet pouvant être créés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics.
  • Que dit la loi pour la sécurité globale préservant les libertés sur l’activité de sécurité privé des anciens gendarmes et policiers ? Sécurité

    Que dit la loi pour la sécurité globale préservant les libertés sur l’activité de sécurité privé des anciens gendarmes et policiers ?

    07/07/21
    L'article 31 de la loi pour la sécurité globale préservant les libertés autorise la possibilité pour les policiers nationaux de cumuler, de façon dérogatoire, leur retraite avec un salaire tiré d'une activité de sécurité privée.
  • Tous les articles juridiques