Manuel Valls demande aux collectivités locales de "mieux maîtriser l'évolution des dépenses"

Fonction publique

Manuel Valls a demandé jeudi 28 août aux collectivités locales de « mieux maîtriser l’évolution des dépenses de gestion », affirmant qu’elles ne devaient pas augmenter « à nouveau de 3 % ».

« Il nest pas tenable que les dépenses de fonctionnement des collectivités locales augmentent à nouveau de 3 % en 2013, c’est-à-dire le même niveau depuis 3 ans », a-t-il déclaré, selon une copie de son discours transmis à la presse, à La Rochelle lors du rassemblement à huis clos des élus de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), qui se tient à la veille de l’ouverture de l’Université d’été du PS.

« Je demande donc aux collectivités locales de mieux maîtriser l’évolution des dépenses de gestion, notamment par la mutualisation des services », a poursuivi le chef du gouvernement.

« Mais, en contrepartie, je vous affirme que le gouvernement sera à vos côtés pour préserver et accompagner l’investissement local », a-t-il dit. Il a ajouté qu’il annoncerait « dans les prochaines semaines de nouvelles mesures pour accompagner vos initiatives et vos projets, notamment la compensation de la perte de recettes prévues dans le dispositif écotaxe ».

Au sujet de la réforme territoriale, dont l’examen par le Parlement n’est pas encore terminé, il a lancé : « Pensez-vous qu’il soit possible de faire mieux que le compromis trouvé à l’issue de la première lecture ? Sincèrement j’en doute ».

Après que des élus socialistes mais aussi radicaux de gauche ont fait entendre leurs inquiétudes sur l’avenir des départements ruraux, M. Valls a assuré : « Partout où nous pourrons construire une fédération de grandes intercommunalités, il faut aller dans ce sens. Mais là où les intercommunalités ne peuvent représenter l’ensemble des collectivités, notamment dans les départements ruraux, les conseils départementaux doivent garder un rôle, même si leurs compétences seront simplifiées ».
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • Tous les articles juridiques