Manuel Valls demande aux collectivités locales de "mieux maîtriser l'évolution des dépenses"

Fonction publique

Manuel Valls a demandé jeudi 28 août aux collectivités locales de « mieux maîtriser l’évolution des dépenses de gestion », affirmant qu’elles ne devaient pas augmenter « à nouveau de 3 % ».

« Il nest pas tenable que les dépenses de fonctionnement des collectivités locales augmentent à nouveau de 3 % en 2013, c’est-à-dire le même niveau depuis 3 ans », a-t-il déclaré, selon une copie de son discours transmis à la presse, à La Rochelle lors du rassemblement à huis clos des élus de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), qui se tient à la veille de l’ouverture de l’Université d’été du PS.

« Je demande donc aux collectivités locales de mieux maîtriser l’évolution des dépenses de gestion, notamment par la mutualisation des services », a poursuivi le chef du gouvernement.

« Mais, en contrepartie, je vous affirme que le gouvernement sera à vos côtés pour préserver et accompagner l’investissement local », a-t-il dit. Il a ajouté qu’il annoncerait « dans les prochaines semaines de nouvelles mesures pour accompagner vos initiatives et vos projets, notamment la compensation de la perte de recettes prévues dans le dispositif écotaxe ».

Au sujet de la réforme territoriale, dont l’examen par le Parlement n’est pas encore terminé, il a lancé : « Pensez-vous qu’il soit possible de faire mieux que le compromis trouvé à l’issue de la première lecture ? Sincèrement j’en doute ».

Après que des élus socialistes mais aussi radicaux de gauche ont fait entendre leurs inquiétudes sur l’avenir des départements ruraux, M. Valls a assuré : « Partout où nous pourrons construire une fédération de grandes intercommunalités, il faut aller dans ce sens. Mais là où les intercommunalités ne peuvent représenter l’ensemble des collectivités, notamment dans les départements ruraux, les conseils départementaux doivent garder un rôle, même si leurs compétences seront simplifiées ».
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Le service de la restauration scolaire des écoles primaires est-il obligatoire pour les communes ? Éducation

    Le service de la restauration scolaire des écoles primaires est-il obligatoire pour les communes ?

    20/02/18
    En dépit de sa vocation sociale, le service de la restauration scolaire des écoles primaires ne constitue pas un service public obligatoire. Toutefois, lorsqu’elle est créée, la cantine scolaire communale doit garantir, dans son fonctionnement, un droit au libre accès et l’absence de toute discrimination.
  • Valoriser sa démarche environnementale dans les appels d’offres publics Appel d'offres

    Appels d’offres publics : valoriser sa démarche environnementale et intégrer les critères RSE

    14/02/18
    Selon les termes de l’article 10 du décret du 25 mars 2016 pour des spécifications « d’ordre environnemental, social ou autre », les acheteurs peuvent recourir à des labels dans leur consultation afin d’inclure des critères RSE dans leur politique d’achat. La question se pose cependant de savoir si, d’un point de vue juridique, le recours à un label d'acheteur, quel qu’il soit, est de nature à porter atteinte à l’égalité de traitement des candidats et donc in fine à fragiliser juridiquement les appels d’offres ?
  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Tous les articles juridiques