Parution au JO du décret encadrant les congés des moniteurs de colonies de vacances

Fonction publique

Le décret permettant aux moniteurs des colonies de vacances de déroger au droit du travail et d’aménager leurs congés, est paru vendredi au Journal officiel, ce qui va permettre de préserver « la capacité de fonctionnement des colonies de vacances », selon le gouvernement.

Les députés avaient adopté en décembre un amendement permettant aux centres de vacances de sécuriser juridiquement la situation des moniteurs des centres après un arrêt du Conseil d’État. Leur contrat, qui se situe entre travail salarié et engagement citoyen, ne prévoit en effet pas de « période minimale de repos journalier » ni de temps de repos compensateur. Or la haute juridiction avait estimé en octobre que les moniteurs avaient droit, comme tous les salariés, à un repos quotidien de onze heures, tant que la législation ne prévoyait pas de compensations suffisantes.

Le décret précise que la période de repos quotidienne des moniteurs et directeurs peut être soit supprimée, soit réduite sans pouvoir être inférieure à huit heures, le salarié bénéficiant ensuite d’un repos compensateur. Ce décret « sauve les colonies de vacances », ont estimé dans un communiqué les ministères du Travail et de l’Éducation. Les ministres Xavier Bertrand et Luc Chatel « soulignent que cette nouvelle disposition permet le maintien du modèle économique des colonies de vacances et souhaitent rassurer les familles sur le bon déroulement des prochaines vacances en accueil collectif de leurs enfants », précise le communiqué.

 

Texte de référence : Décret n° 2012-581 du 26 avril 2012 relatif aux conditions de mise en œuvre du repos compensateur des titulaires d’un contrat d’engagement éducatif

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

 

Livre blanc

Organiser le temps de travail des animateurs sous statut public

Organiser le temps de travail des fonctionnaires ou des non-titulaires de droit public dans le respect des textes est particulièrement difficile : cela l’est d’autant plus pour les animateurs dont le temps de travail se concentre sur des périodes courtes et ...

Télécharger le livre blanc

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques