Paris lance le « Printemps des cimetières »

Funéraire

La ville de Paris va lancer le « Printemps des cimetières », un nouvel événement ouvert à toutes les formes artistiques et destiné à valoriser ces « lieux patrimoniaux exceptionnels », a-t-elle annoncé jeudi 11 janvier dans un communiqué.

Le 26 mai 2018, la totalité des vingt cimetières parisiens – dont six situés extramuros – ouvriront gratuitement leurs portes au public, afin de mettre en valeur leur « patrimoine funéraire et artistique ».

Pour garantir une « programmation variée », la ville de Paris a lancé jeudi un appel à projet, invitant les Parisiens, associations ou établissements à envoyer des idées à l’adresse prévue à cet effet (printemps-cimetieres@paris.fr).

La municipalité a évoqué des « visites guidées, expositions, prestations artistiques », autour de l’histoire, de l’environnement et toutes sortes d’expressions artistiques.

Pour Pénélope Komitès, adjointe à la maire de Paris en charge des Affaires funéraires, le but est avant tout de faire découvrir aux Parisiens, mais aussi aux touristes, qu’ils peuvent aller au cimetière « pas seulement pour un devoir de mémoire ».

« Il y a beaucoup de Parisiens qui connaissent déjà le Père-Lachaise, Montmartre, le cimetière de Montparnasse, mais ils sont très peu, à mon avis, à connaître l’extraordinaire cimetière Saint Vincent dans le 18e, qui est petit mais très beau, avec son influence méditerranéenne », a-t-elle expliqué à l’AFP.

« Pas question de faire de la musique amplifiée dans les cimetières ! », a cependant plaisanté Mme Komites. Pour que les projets soient retenus, ils « devront respecter la charte des cimetières et la sérénité des lieux », a-t-elle précisé.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum