Avec France Services, le retour du service public de l’État dans les territoires

Lutte contre les exclusions

Le gouvernement veut atteindre la cible de 2 000 France Services au 1er janvier 2022.

Le programme France Services a pour ambition de déployer un réseau de services publics sur l’ensemble du territoire. Objectif : permettre aux usagers de procéder aux principales démarches administratives du quotidien dans un lieu unique, à moins de 30 minutes de leur domicile. « France Services incarne le retour du service public de l’État au cœur des territoires et initie un mouvement de fond de transformation des lieux d’accueil de proximité », explique Pierre Bouillon, directeur de ce programme porté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). En l’espace d’un an, 1 123 espaces ont été labellisés et plus de 1,5 million d’accompagnements y ont été réalisés en 2020.

Les cibles prioritaires du programme sont les zones rurales et les quartiers de la politique de la ville, plus précisément les quartiers de reconquête républicaine (QRR) et les quartiers concernés par le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Actuellement, 42 quartiers NPNRU et 31 QRR disposent de maisons France Services. « L’un des principaux défis pour cette année, c’est d’accélérer le développement des structures dans ces territoires, mais également en Outre-mer, où le programme se déploie plus lentement », annonce Pierre Bouillon.

Les collectivités territoriales ont rapidement perçu tout l’intérêt du programme France Services pour répondre aux besoins de leurs populations. Ainsi, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) – en grande majorité, les communautés de communes et les communautés d’agglomération – représentent une part importante des porteurs de projets France Services. Ils sont à l’initiative de la labellisation de près de 35 % des structures existantes, contre 30 % pour les collectivités territoriales, 17 % pour La Poste et 14 % pour les associations.

L’objectif premier du gouvernement est d’accompagner les porteurs de projet sur l’ensemble du territoire pour atteindre la cible de 2 000 France Services au 1er janvier 2022. Au cours de ce printemps, l’ANCT lance donc une nouvelle vague de labellisation pour « proposer des services publics de proximité, de qualité et polyvalents aux habitants des zones rurales et des quartiers prioritaires de la politique de la ville, qui en sont dépourvus. Concernant le panel de services, l’objectif est d’enrichir l’offre au niveau national, par le biais de nouveaux partenariats.

Posté le par

Recommander cet article