Faire du numérique un levier d’insertion sociale et professionnelle

Lutte contre les exclusions

L’AFPA et Emmaüs Connect s’associent pour favoriser l’inclusion numérique des habitants des quartiers prioritaires de la ville.

7 % des Français se disent « déconnectés » et près de la moitié (48 %) des non-diplômés ne disposent pas de connexion internet à domicile. Dans le même temps, 80 % des offres d’emploi ne sont désormais accessibles que sur internet. L’exclusion numérique constitue donc un frein à l’insertion et fragilise les personnes en situation de précarité. Pour soutenir des actions d’inclusion active des publics les plus éloignés de l’emploi, l’Agence nationale de formation professionnelle des adultes (AFPA) et l’association Emmaüs Connect ont conclu, fin février, une convention de partenariat. Objectif : développer des activités visant à l’autonomie numérique des habitants des quartiers prioritaires de la ville (QPV) dans leur recherche d’emploi.

Les deux organisations ambitionnent de faire du numérique un levier d’insertion sociale et professionnelle. Le partenariat AFPA/Emmaüs Connect vise donc à « offrir un parcours personnalisé pour acquérir des compétences numériques de base, condition sinequanone à l’insertion sociale et professionnelle », a expliqué, le 22 mars, la directrice insertion sociale à l’AFPA, Pascale Gérard. Une première expérimentation a été engagée sur l’antenne AFPA « Accueil-Conseil-Formation » (ACF) de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Il s’agit de proposer aux adhérents d’Emmaüs Connect et, plus largement, aux habitants du quartier des parcours d’initiation et de perfectionnement au numérique, via des activités dispensées lors d’ateliers collectifs ou de médiation individuelle. Au programme : maîtrise de l’usage du mail, création de CV en ligne, recherches d’emploi sur des sites dédiés, accès à une offre solidaire pour s’équiper et se connecter, outils pédagogiques pour appréhender seul ou accompagné les services numériques…

Après Montreuil, cette offre d’accompagnement et de développement des compétences numériques et technologiques sera développée dans d’autres métropoles, comme Nantes, Lyon, Bordeaux, où des antennes AFPA sont implantées depuis plusieurs mois. « Notre objectif est de proposer aux habitants des quartiers des actions coordonnées entre acteurs privés, publics et associatifs pour servir efficacement nos missions de service public et d’utilité sociale et œuvrer pour une société plus solidaire et inclusive », précise Pascale Gérard.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum