L’entretien de fin de détachement sur emploi fonctionnel doit-il être mené personnellement par le chef de l’exécutif ?

Management

Oui : l’entretien préalable à la fin de détachement d’un agent sur un emploi fonctionnel, prévu pour lui permettre de présenter ses observations à l’autorité territoriale, doit être mené, compte tenu de la nature particulière de ses fonctions exercées auprès du chef de l’exécutif territorial, directement par cette seule autorité et non par un agent des services.

Dans un arrêt en date du 16 décembre 2013, le Conseil d’État précise que l’entretien préalable à la fin de détachement d’un agent sur un emploi fonctionnel, prévu pour lui permettre de présenter ses observations à l’autorité territoriale, doit être mené, compte tenu de la nature particulière de ses fonctions exercées auprès du chef de l’exécutif territorial, directement par cette seule autorité et non par un agent des services.

En effet, cet entretien constitue pour l’agent concerné une garantie dont la privation entache d’illégalité la décision mettant fin au détachement sur l’emploi fonctionnel.

En l’espèce, en estimant que la conduite de l’entretien de fin du détachement de M.A…, directeur général adjoint de services du département du Loiret, ne pouvait être déléguée par le président du conseil général au directeur du « pôle ressources humaines » des services du département, sans méconnaître la portée utile de la garantie instituée par l’article 53 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, le tribunal administratif d’Orléans n’a pas commis d’erreur de droit.

André Icard

 

Texte de référence : Conseil d’État, 7e et 2e sous-sections réunies, 16 décembre 2013, n° 367007

 

Source : publié sur andre.icard

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum