Rapport 2009 du conseil d’État : Simplifier les procédures associées pour les logements

Passation des marchés

Pour faciliter la construction de logements, le Conseil d’État réclame, dans son rapport annuel 2009, une simplification des procédures associées à la passation des marchés publics.

Pour lui, l’écueil réside dans le manque de disponibilité des entreprises consultées et dans l’insuffisance quantitative et qualitative des équipes de maîtrise d’ouvrage. Pour contourner les obstacles à la production de l’offre, le Conseil d’État pense qu’il faut simplifier les procédures « associées à la passation des marchés publics […]
».

Il propose également l’emploi de la conception-réalisation et de la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). « Pour étendre plus vite leur parc, les bailleurs sociaux disposant d’une bonne capacité de maîtrise d’œuvre
» peuvent aussi avoir recours aux marchés de conception-réalisation et au système de la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) dans certaines conditions bien délimitées : une dérogation accordée jusqu’au 31 décembre 2013 pour les premiers, et seulement pour des acquisitions partielles pour la VEFA. Ce dernier système ne doit en effet pas servir à détourner les contraintes des marchés publics. Si le Conseil d’État souhaite simplifier les procédures associées, il estime cependant que les procédures ne sont pas un obstacle à la construction de nouveaux logements : « Si les dossiers sont devenus plus complexes et les procédures plus longues, ces évolutions ne paralysent pas la commande publique
», constate le Conseil d’État dans son rapport annuel.

Rapport annuel du Conseil d’État, Considérations générales « Droit au logement, droit du logement », 10 juin 2009.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques