Menu actualité

Thématiques

Actualité

Autonomie : estimer les besoins locaux de prise en charge des personnes âgées

Publié - par

La Drees veut produire, au niveau communal, des indicateurs d’accessibilité aux diverses structures d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie.

Autonomie : estimer les besoins locaux de prise en charge des personnes âgées

En partenariat avec l’Institut des politiques publiques (IPP), la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère des Solidarités et de la Santé cherche à développer de nouveaux indicateurs statistiques et ainsi améliorer la connaissance des besoins et de l’offre d’accompagnement des personnes âgées au niveau local, ainsi que l’adéquation entre les deux. Ce projet vise notamment à calculer, au niveau communal, des indicateurs d’accessibilité potentielle localisée (APL) aux diverses structures d’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie. Ces indicateurs permettent de s’affranchir des limites administratives entre les communes ou les départements en tenant compte, également, de l’offre et des besoins dans les communes environnantes.

Intitulé « Prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées : estimer les besoins locaux », ce projet de recherche se décline en trois axes.

Axe 1 : Estimation des besoins de prise en charge des personnes âgées dépendantes au niveau communal

Le premier axe s’attache à estimer et cartographier les besoins de prise en charge au niveau communal. Il a pour finalité d’affiner l’estimation de la demande potentielle au niveau local, via la prise en compte de toutes les informations disponibles au niveau local et potentiellement corrélées aux besoins.

Axe 2 : Estimation de l’offre de prise en charge à destination des personnes âgées dépendantes au niveau communal

Le second axe du projet a pour objectif d’apprécier et de cartographier l’offre sur le territoire, à l’échelle communale. L’ambition est de couvrir un périmètre large de l’offre de prise en charge de la perte d’autonomie et de quantifier, in fine, l’offre à destination des personnes âgées dépendantes fournie par les multiples professionnels qui interviennent auprès d’elles. À savoir : aides à domicile des SAAD, employés de particuliers employeurs, infirmières et aides-soignantes, personnel des résidences autonomie et de Ehpad…

Axe 3 : Mesure de l’adéquation de l’offre aux besoins de prise en charge de la perte d’autonomie

Ce dernier axe a pour objectif de mesurer l’adéquation de l’offre aux besoins de prise en charge de la perte d’autonomie. Et ce, en utilisant des indicateurs statistiques – les indicateurs d’accessibilité potentielle localisée  (APL) -, qui s’affranchissent des limites administratives en prenant bien en compte le fait qu’une personne âgée peut être accompagnée par les structures situées non seulement dans la commune où elle réside, mais aussi dans des communes environnantes. « Il s’agira d’évaluer si l’offre existante est adéquate de façon globale, et quelles sont les disparités entre les territoires en la matière. Plus précisément, le travail consistera à mener une réflexion sur les fondements théoriques et méthodologiques de l’élaboration d’un indicateur global « adéquation des moyens aux besoins de prise en charge » des personnes âgées dépendantes au niveau local », explique la Drees.

Engagé en 2021, le projet doit se poursuivre jusqu’à fin 2022. Il donnera lieu à plusieurs publications. La production des indicateurs sera automatisée, afin que leur production soit reproductible, précise la Drees.