Menu actualité

Thématiques

Actualité

CNSA : nouvelle « feuille de route » pour consolider le service public de l’autonomie

Publié - par

La Caisse nationale de la Solidarité pour l’autonomie (CNSA) a présenté mardi 15 mars 2022 sa « feuille de route » pour « consolider le service public de l’autonomie » sur tout le territoire à l’horizon 2030.

CNSA : nouvelle "feuille de route" pour consolider le service public de l'autonomie

Les démarches à distance seront facilitées par deux services de demande en ligne : la Maison Départementale des personnes handicapées (MDPH) et un téléservice de demande d’aide à domicile. Ils permettront de déposer et suivre un dossier en ligne et contacter les services. Comme les personnes âgées ne sont pas toujours à l’aise avec internet, les démarches pourront toujours se faire au guichet ou par courrier. Mais les démarches en ligne seront une facilité pour les handicapés à la mobilité limitée ou les aidants qui ne sont pas géographiquement proches.

La CNSA va mettre en place un système d’information unique, national, de gestion de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), qui dépend de chaque département. Pour prévenir la perte d’autonomie, la CNSA y consacrera sur la période 2022-26, un milliard d’euros, dont 3,8 millions pour créer un Centre de ressources et de preuve dédié à la prévention.

Le conseil de la CNSA a approuvé lundi 14 mars 2022 la Convention d’objectifs de gestion (COG) qui la lie avec l’État pour cinq ans (2022-26). Signée par Brigitte Bourguignon (Personnes âgées) et Sophie Cluzel (Handicap), elle doit l’être par le ministre de la Santé Olivier Véran et Olivier Dussops (Comptes publics). Sa mission est de consolider le service public de l’autonomie dans l’ensemble du territoire à l’horizon 2030, quand la part des plus de 60 ans dépassera celle des moins de 20 ans.

« La COG veut faire du numérique un levier de pilotage de la branche et d’amélioration de la qualité de service », a indiqué la directrice de la CNSA Virginie Magnant. La CNSA veut ainsi simplifier les démarches et l’accès à l’information des 6,5 millions de personnes âgées de plus de 75 ans et les 5,1 millions de personnes en situation de handicap.

D’ici 2026, le portail pour-les-personnes-agees.gouv.fr proposera des simulateurs d’éligibilité aux aides ou de calcul des aides et ses annuaires (résidences autonomie, Ehpad…) seront enrichis.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2022