Maladie d’Alzheimer : l’ANESM lance une enquête auprès des UHR

Personnes âgées

L’ANESM lance une enquête nationale sur le fonctionnement des unités d’hébergement renforcées (UHR).

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) a inscrit à son programme de travail 2015-2016 l’élaboration de recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP) portant sur « L’accueil et l’accompagnement des personnes atteintes d’une maladie neuro-dégénérative en pôles d’activités et de soins adaptés (PASA) et unités d’hébergement renforcées (UHR) ». Ces recommandations ont pour vocation d’éclairer les professionnels dans leurs actions et les institutions dans leur organisation.

Rappel : les UHR sont des lieux d’hébergement d’une capacité de 12 à 14 résidents proposant, dans le cadre d’un accueil de jour et de nuit, des soins et des activités adaptées pour des personnes atteintes de maladie d’Alzheimer avec des troubles sévères du comportement. Le but de cette prise en charge est d’améliorer les troubles psycho-comportementaux de ces patients et de limiter le recours aux psychotropes, notamment aux neuroleptiques, par un accueil et des activités adaptés.

« Pour une meilleure connaissance des modes de fonctionnement des UHR », l’ANESM réalise, en collaboration avec l’équipe du Pr Jeandel (CHU de Montpellier), une enquête nationale auprès de toutes les UHR installées sur le territoire. Celle-ci a pour finalité de recueillir les difficultés rencontrées par les UHR au regard des indications et des modalités de fonctionnement prévues dans leur cahier des charges initial (datant de 2009), mais aussi de mieux connaitre, notamment, les parcours de prise en soins des résidents accueillis en amont et en aval de l’UHR. Les résultats de l’enquête seront disponibles au dernier trimestre 2016.

Pour en savoir plus : www.anesm.sante.gouv.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum