Anesm : le parcours de la personne en MAS-FAM

Personnes handicapées

L’Anesm a récemment publié le dernier volet de son programme qualité de vie en MAS-FAM.

À la veille de Noël, l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) a publié le troisième et dernier volet de son programme qualité de vie en Maison d’accueil spécialisée (MAS) et en Foyer d’accueil médicalisé (FAM), intitulé « Le parcours et les formes souples d’accueil et d’hébergement ». Pour mémoire, les volets 1 et 2 du programme ont abordé la question de la qualité de vie dans ces établissements respectivement sous l’angle de « L’expression, la communication, la participation et l’exercice de la citoyenneté », puis de « La vie quotidienne, sociale, la culture et les loisirs ».

« Le parcours comporte une dimension spatiale et temporelle », explique l’Anesm. Cette thématique implique, pour les professionnels des MAS et des FAM, de mener une réflexion sur les pratiques, afin :

– D’évaluer tout au long de la vie d’une personne ses besoins et ses attentes, écouter et faire émerger sa parole, afin d’aborder le parcours dans son caractère dynamique.

– De coordonner et articuler les différents accompagnements dans le temps et dans l’espace.

– D’assurer la prévention et l’anticipation des risques de situations de rupture.

Le document élaboré par l’Agence est constitué de trois parties :

I. L’entrée en MAS-FAM : une étape dans le parcours de la personne
II. La personnalisation des modes d’hébergement et d’accueil de jour
III. Les évolutions et les événements de la vie de la personne engendrant un départ de l’établissement

Les recommandations formulées par l’Anesm s’adressent, en priorité, aux professionnels exerçant dans les MAS et les FAM, mais peuvent également constituer un support d’échanges et de réflexion avec les personnes accueillies et leurs proches, ainsi que les autres acteurs de l’accompagnement (professionnels de centres hospitaliers, MDPH…), de même que les organismes de formation, les organismes habilités chargés de réaliser l’évaluation externe et les autorités qui délivrent les autorisations, indique l’Agence.
La recommandation et sa synthèse sont téléchargeables sur le site de l’Anesm : www.anesm.sante.gouv.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum