La FHF veut faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées

Personnes handicapées

La Fédération hospitalière de France (FHF) engage « un plan d’action ambitieux en faveur de l’accès aux soins des personnes handicapées ».

La Fédération hospitalière de France (FHF) a décidé, fin 2013, « d’engager un plan d’action ambitieux en faveur de l’accès aux soins des personnes handicapées ». Celui-ci s’inscrit dans la droite ligne du rapport Jacob, intitulé « Un parcours de soins et de santé sans rupture d’accompagnement ».

En dépit de la loi handicap du 11 février 2005, « le problème de l’accès aux soins pour les personnes handicapées reste à régler », estime la FHF, qui regroupe plus de 1 000 établissements publics de santé et autant de structures médico-sociales.

En effet, « au-delà des obstacles géographiques, d’un rationnement par la file d’attente et des renoncements aux soins pour des raisons financières », la fédération constate que les professionnels de santé n’ont pas tous été préparés à accueillir et à prendre en charge les personnes handicapées dans leurs spécificités. « Prendre mieux en charge les personnes handicapées, c’est aussi dépenser mieux et moins, en évitant les hospitalisations inadéquates, en limitant la iatrogénie et les  prescriptions médicamenteuses inutiles et en diminuant la lourdeur des prises en charge », complète la fédération.

Aussi, « afin d’agir concrètement pour faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées dans les établissements de santé », la FHF s’engage à mobiliser l’ensemble de ses adhérents autour de trois axes :

    • Soutenir l’organisation d’actions d’information et de sensibilisation de l’ensemble des professionnels dans les établissements de santé.

 

  • Inciter les établissements à inscrire la prise en charge et l’accompagnement des personnes handicapées dans les priorités de leurs plans de formation.

 

 

  • Favoriser le développement de conventions de partenariat de proximité entre les établissements publics de santé et les établissements médico-sociaux. Alors que ces conventions sont obligatoires depuis la loi de 2005, moins de 10 % des établissements médico-sociaux ont, à ce jour, conclu une telle convention avec les établissements de santé de leur territoire, rapporte la FHF.

 

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum