L’APF dénonce les nouveaux modes de calcul de l’AAH et de l’APL

Personnes handicapées

Selon l’association, le projet de loi de finances pour 2016 va avoir « un effet désastreux » sur le niveau de vie des personnes en situation de handicap.

L’APF lance « une alerte vigoureuse » sur l’impact des mesures du projet de loi de finances (PLF) pour 2016, en cours d’examen au Parlement, sur les personnes handicapées. Les nouveaux modes de calcul de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et de l’aide personnalisée au logement (APL), proposés par le gouvernement dans le cadre du projet de budget 2016, « vont avoir un effet désastreux sur le niveau de vie de plusieurs centaines de milliers de personnes en situation de handicap », a dénoncé l’association, fin octobre.

En prévoyant de prendre en compte dans le calcul de l’AAH les intérêts des livrets non soumis à l’imposition sur le revenu, le PLF 2016 « va faire perdre des sommes considérables à plus de 200 000 personnes, parmi les plus vulnérables, en les excluant de leurs droits connexes (complément de ressources et majoration pour la vie autonome) », explique l’APF. Pour 205 euros au mieux perçus du revenu de leur épargne chaque année, ces personnes perdraient entre 1 257 et 2 151 euros par an, a calculé l’association. « Et cela ne suffisant pas, le PLF prévoit également d’intégrer le patrimoine et le montant exorbitant de certains loyers dans les critères d’éligibilité de l’APL, sans s’interroger sur l’impact de cette mesure sur les personnes en situation de handicap », ajoute l’APF.

Ces deux décisions vont venir « aggraver considérablement les conditions de vie déjà précaires d’un grand nombre de citoyens qui vivent déjà sous le seuil de pauvreté. Pour une poignée d’euros, le gouvernement est prêt à sacrifier les personnes en situation de handicap », s’indigne l’association. « Révoltée par ces nouvelles mesures d’économie prises sur le dos des citoyens les plus pauvres », l’APF dit « Stop à l’indécence ! ». Elle lance une pétition en ligne sur www.change.org/HandicapStopIndecence pour appeler le gouvernement et les parlementaires à les supprimer.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum