Le handicap et la dépendance demandent le déblocage de 152 millions d’euros « gelés »

Personnes handicapées

Un collectif d’associations représentant les handicapés et les seniors dépendants a appelé jeudi 17 janvier 2019 le gouvernement à débloquer « en intégralité » 152 millions d’euros mis en réserve dans le budget dévolu à ce secteur, un gel qui constitue selon lui une « injustice ».

Cette somme doit être « rendue à ses bénéficiaires, les structures en charge des personnes âgées ou porteuses de handicap », plaide le collectif.

« L’absence de restitution de ces crédits dédiés aux personnes ayant besoin d’aide à l’autonomie ou porteuses de handicap serait en totale contradiction avec les annonces en grande pompe du plan autonomie grand âge », ajoute-t-il.

Le montant de 152 millions d’euros peut paraître minime au regard des 20 milliards d’euros versés par l’Assurance maladie pour ces secteurs, mais si « ces sommes ne sont pas restituées en fin d’exercice, le gel devient purement définitif et on repart l’année suivante avec un budget amputé », fait valoir la porte-parole du collectif.

Un gel similaire, portant sur 415 millions de crédits des hôpitaux, a été débloqué en décembre par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, après un appel des quatre fédérations hospitalières du privé, du public et du privé à but non lucratif.

Les associations œuvrant dans les secteurs des handicapés et de la dépendance soulignent que leurs établissements « font également face à une situation économique très difficile ».

Au-delà de la restitution des crédits gelés en 2018, elles posent la question du gel annuel qui « conduit chaque année, dans les faits, à amputer de 100 à 200 millions le montant des crédits votés par le Parlement au profit du secteur médico-social ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum