Crèches : près de 9 000 places créées en 2018

Petite enfance

L’an dernier, l’offre d’accueil collectif pour la petite enfance a continué de progresser.

Selon les dernières données provisoires publiées par l’Observatoire national de la petite enfance (ONAPE), piloté par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), entre 2017 et 2018, le nombre de places proposées par l’accueil collectif aurait augmenté de 8 900 places. Le nombre d’heures facturées aux parents par enfant et par mois auprès des accueils collectifs ou individuels indique également une hausse de la durée du recours de 0,8 % l’an dernier.

Combinée à la poursuite de la baisse du nombre d’enfants âgés de moins de 3 ans (de l’ordre de – 1,5 %), cette progression du nombre de places devrait se traduire par une augmentation de la capacité d’accueil pour 100 enfants âgés de moins de 3 ans de 0,7 point en un an. Celle-ci s’établirait à 20,2 places en 2018, prévoit l’ONAPE.

Sur la même période, les places en école préélémentaire baissent de près de 3 800 places. « Dans cet ensemble, les micro-crèches continuent de se développer fortement », constate l’Observatoire national de la petite enfance. Bien qu’elles ne représentent que 10,7 % de l’offre en accueil collectif en 2018, les micro-crèches seraient à l’origine de 7 500 nouvelles places (dont 7 100 seraient le fait de structures fixant librement la tarification appliquée aux familles).

Les places proposées par les structures collectives bénéficiant d’un financement de la branche Famille, par le biais de la prestation de service unique (PSU), seraient 69 500 à être situées dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (ce qui représente 17 % des places offertes par ces équipements). Ce nombre serait, toutefois, en recul de 400 places par rapport à 2017, annonce l’ONAPE.

Posté le par

Recommander cet article