De nouvelles mesures pour « améliorer la prise en charge des mineurs délinquants »

Protection de l'enfance

Le gouvernement annonce la création de 20 centres éducatifs fermés (CEF) supplémentaires, qui accueilleront les mineurs coupables d’un crime sexuel, dans l’attente de leur procès.

Après le drame survenu au collège Cévenol du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), qui a vu le viol et l’assassinat d’Agnès, 13 ans, par un jeune de 17 ans déjà mis en examen pour le viol d’une adolescente, le gouvernement a décidé d’intégrer à son projet de loi de programmation relatif à l’exécution des peines plusieurs mesures visant à « améliorer la prise en charge des mineurs délinquants. » Le texte a été présenté au Conseil des ministres de ce mercredi 23 novembre.

Voici les principales mesures annoncées par le ministre de la Justice :
–   Réduire à cinq jours le délai de mise en œuvre des mesures prononcées par les juridictions.
–   La capacité d’accueil des centres éducatifs fermés (CEF) sera renforcée, avec la création de 20 établissements supplémentaires. La volonté du gouvernement est de placer systématiquement en CEF les mineurs coupables d’un crime sexuel, dans l’attente de leur procès.
–   Le dispositif de suivi pédopsychiatrique, dont bénéficient déjà 13 CEF, sera étendu à 25 centres supplémentaires.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum