L’Oned publie un rapport sur l’entrée des jeunes en fin de mesure de protection dans l’âge adulte

Protection de l'enfance
Protection de l'enfance

L’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) formule une série de préconisations pour mieux accompagner les jeunes en fin de mesure de protection qui atteignent leur majorité.

L’Observatoire national de l’enfance en danger (Oned) vient de mettre en ligne un rapport intitulé La préparation et l’accompagnement des jeunes en fin de mesure de protection. Celui-ci est né d’une préoccupation concernant le devenir de ces jeunes à leur majorité. « L’accès au monde adulte et à l’autonomie est particulièrement long et difficile pour les jeunes de la population générale. Or les jeunes issus des dispositifs de protection de l’enfance, plus vulnérables, et ne disposant pas d’autant de ressources, doivent faire mieux et plus vite que les autres pour devenir indépendants », expliquent les auteurs du rapport. « Conscients de ce paradoxe », l’Oned et ses partenaires ont décidé de réfléchir aux moyens d’aider ces jeunes à entrer dans l’âge adulte.

Le rapport propose un « diagnostic partagé » de la situation des jeunes sortants des dispositifs de protection de l’enfance, avant d’envisager les réponses socio-éducatives nécessaires à apporter pour la préparation et l’accompagnement à leur entrée dans l’âge adulte.

Les 15 préconisations avancées par le rapport concernent deux niveaux : les dispositifs et les actions socio-éducatives. Voici une synthèse des principales propositions :

  • Concevoir le passage à l’âge adulte comme un parcours marqué par la date symbolique et juridique des 18 ans, mais qui se prépare en amont, dès 16 ans, et peut s’échelonner au-delà de 21 ans.
  • Établir des passerelles entre droit commun et droit spécifique, tout en maintenant un accent éducatif spécifique pour les jeunes sortants de la protection de l’enfance et en adaptant les dispositifs de droit commun aux besoins spécifiques des jeunes sortants.
  • Faire dialoguer les cultures et les approches différentes de l’insertion et de la protection de l’enfance.
  • Porter attention à la stabilité et à la continuité de l’accueil pour permettre à l’enfant de s’inscrire dans des apprentissages.
  • Favoriser les expériences plurielles « d’autonomie accompagnée ».
  • Développer les outils d’évaluation partagée des capacités d’autonomie des jeunes.
  • Mettre en place des actions de soutien à l’âge adulte intenses, souples, avec des référents spécialisés, appuyés de réseaux de bénévoles ou de parrainages.
  • Développer un travail éducatif centré sur l’accompagnement d’un jeune, acteur de son projet. Travailler sur l’avenir du jeune en développant des liens d’interactions et de synergie entre les différents champs d’autonomie.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf La préparation et l’accompagnement des jeunes en fin de mesure de protection

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum