Mesures éducatives dans le champ de l’enfance: un appel à contributions de l’Anesm

Protection de l'enfance

L’Anesm invite à répondre à un questionnaire relatif aux indicateurs de suivi des activités et de la qualité des prestations des établissements et services exerçant des mesures éducatives dans le champ de l’enfance.

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) prépare, actuellement, un projet de recommandations sur le thème : « Évaluation interne dans les établissements et services exerçant des mesures éducatives dans le champ de l’enfance ». Dans ce cadre, l’Agence lance un appel à contributions aux professionnels de ce secteur pour tester les indicateurs de suivi des activités et de la qualité des prestations envisagées.

Cet appel s’adresse aux structures concernées par l’évaluation interne et qui mettent en œuvre des mesures éducatives (administratives ou judiciaires) dans le champ de l’enfance. Les services de prévention spécialisée et les services d’investigation (SIE, SEAT, UEAT) ne sont pas directement concernés par la recommandation, précise l’Anesm. Néanmoins, elle pourra leur être utile dans leur démarche d’évaluation interne.
 

Le projet de recommandations et les indicateurs

Le projet de recommandations propose d’organiser la démarche d’évaluation interne autour des quatre axes centrés sur l’accueil et l’accompagnement des mineurs/jeunes majeurs et de leurs familles. Ces axes sont définis à partir des objectifs de la loi 2002-2 et sont communs à l’ensemble du secteur social et médico-social (personnes âgées, personnes handicapées, inclusion sociale, protection de l’enfance). Chaque axe est ensuite décliné en un ou plusieurs objectifs d’accompagnements spécifiques pour chaque secteur. Il s’agit des thèmes à évaluer.

Le projet de recommandations présente, pour chaque thème à évaluer, un ensemble de questions permettant aux professionnels :

  • De définir leur cadre évaluatif, c’est-à-dire d’identifier leur cadre d’intervention, les caractéristiques des publics accompagnés et les objectifs d’accompagnement à évaluer ;
  • De recueillir des informations fiables et pertinentes pour identifier les actions et pratiques mises en œuvre et leurs effets ;
  • D’analyser et de comprendre les informations recueillies ;
  • De piloter les suites de l’évaluation.

Pour inscrire la démarche dans une dynamique d’amélioration continue et permettre aux professionnels de suivre les thèmes à évaluer, l’Agence recommande à ces derniers de suivre dans le temps un indicateur par thème d’accompagnement. Rappel de l’Anesm : un indicateur est une information choisie qui permet d’observer périodiquement les évolutions d’une situation au regard d’objectifs définis. Il est une variable qui aide à mesurer des changements. Cette information est une valeur numérique, qui ne prend sens qu’accompagné d’éléments d’analyse.

Le suivi de ces indicateurs doit permettre à l’établissement ou au service de disposer de données quantitatives sur son activité et constituer un point de départ à un questionnement. L’analyse de la variation des indicateurs doit permettre d’interroger les pratiques professionnelles, complète l’Agence. Précision : le suivi des indicateurs permet de mesurer le cheminement de l’établissement entre deux évaluations, mais n’a pas pour objectif la comparaison entre établissements.

L’analyse des retours permettra d’affiner les indicateurs proposés, conclut l’Anesm, en rappelant que l’utilisation des données recueillies est anonyme.

Pour accéder à la lettre de cadrage de la recommandation et au questionnaire, rendez-vous sur : www.anesm.sante.gouv.fr
Les réponses sont attendues, au plus tard, le 29 août 2014.

 

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :
 

Weka formation

Conduire l’évaluation interne d’un établissement social et médico-social

Objectifs :


  • Maîtriser le cadre évaluatif et les étapes à respecter.
     
  • Adopter une stratégie opérationnelle de mise en œuvre de l’évaluation interne.
     
  • Rationnaliser les méthodes de travail internes.
     
  • Évaluer et détecter les écarts éventuels avec les obligations réglementaires.
     
  • Élaborer les constats et les axes d’amélioration dans l’optique du plan d’action qualité.
     

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum