Prévenir les violences sur les temps périscolaires et extra-scolaires

Protection de l'enfance

Le gouvernement lance un appel à projets sur la prévention des violences et la sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires.

Le plan de lutte contre les violences faites aux enfants prévoit d’investir le temps périscolaire et extra-scolaire pour mener des actions de prévention des violences, mais également de promotion des droits de l’enfant, en s’appuyant sur les associations. Dans ce cadre, le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports viennent de lancer un appel à projets sur la prévention des violences et la sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires. Objectif : labelliser des actions et des outils pédagogiques existants.

Proposé en partenariat avec l’Association des Maires de France (AMF), cet appel à projets a pour ambition de mettre à la disposition des enfants, de leurs parents, ainsi que des professionnels en contact avec eux dans le cadre de leurs activités périscolaires et extra-scolaires, un répertoire commun d’acteurs et de supports pédagogiques permettant de les sensibiliser aux droits de l’enfant et aux différentes problématiques liées à la violence. Cet appel à labellisation vise ainsi à :

  • Recenser les actions, supports d’information et outils pédagogiques existants ayant pour objectif de sensibiliser les enfants et les parents sur les différentes thématiques de violences faites aux enfants et de promotion de leurs droits ;
  • Recenser les outils existants à destination des professionnels pour promouvoir les droits des enfants et les sensibiliser aux violences auxquelles ils peuvent être exposés ;
  • Attribuer le label « Pacte pour l’enfance » aux actions et outils retenus par le comité de labellisation, leur donner de la visibilité et les mettre à la disposition des acteurs locaux (notamment les maires) sur une page internet dédiée.

Les dossiers de candidature devront préciser le public (notamment en terme d’âge) et l’usage visés. Une attention particulière sera portée à l’accessibilité de ces outils et ressources pour des enfants ou des adultes en situations de handicap, précise les deux ministères.

Les cinq meilleurs projets sélectionnés pourront se voir accorder chacun un financement de 2 000 à 5 000 euros pour renforcer la diffusion de leur outil. Quoi qu’il en soit, l’ensemble des outils retenus par le comité de sélection seront inscrits sur un répertoire numérique des sites ministériels recensant les outils de sensibilisation et de prévention des violences faites aux enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires.

La date limite d’envoi des dossiers de candidature est fixée au 15 janvier 2021.

Ceux-ci doivent être transmis exclusivement en version électronique à l’adresse suivante : dgcs-protection-enfance@social.gouv.fr.

Accéder au cahier des charges de l’appel à projets ici.

Posté le par

Recommander cet article