Supprimer les sur-rémunérations des fonctionnaires outremer : « une grave erreur d’analyse économique »

Rémunération

Supprimer la sur-rémunération pour les fonctionnaires dans les département d’outre-mer, comme le propose le parti Les Républicains en vue de 2017, serait une « grave erreur d’analyse économique », a estimé dimanche 3 avril la secrétaire d’État chargée de l’Économie réelle, Ericka Bareigts, originaire de la Réunion.

Dans son projet économique pour 2017, le parti présidé par Nicolas Sarkozy a proposé mercredi la suppression de 100 milliards d’euros de dépenses publiques en début de quinquennat. Parmi les mesures pour y parvenir figure une suppression progressive de la sur-rémunération des fonctionnaires des Dom, pour économiser à terme « 400 millions d’euros ». Remettre en cause le principe des sur-rémunérations, « c’est méconnaître les missions qu’assurent l’État et sa fonction publique dans tous les territoires. Les considérations budgétaires ne sauraient prendre le pas sur l’efficacité du service public et de l’intérêt général », a jugé la secrétaire d’État, interrogée sur cette mesure par le site Outremer 360.

« Le gouvernement est opposé à une telle mesure », qui « s’avèrerait profondément démobilisatrice et serait contreproductive pour des économies locales fragiles, dont le niveau de vie, rappelons-le, s’échelonne encore entre 27 % et 69 % de la moyenne nationale », a déclaré Mme Bareigts. « Cette remise en cause constitue donc une grave erreur d’analyse économique », qui « nuirait à l’attractivité de certaines collectivités, où les besoins en services publics sont immenses », a-t-elle insisté.

Selon Mme Bareigts, « la majoration de traitement des fonctionnaires est essentielle pour la consommation dans les Dom, soutenant les carnets de commande des entreprises ultra-marines et encourageant les productions locales ». La sur-rémunération des fonctionnaires outre-mer est notamment justifiée par le différentiel de coût de la vie avec l’Hexagone et pour compenser l’éloignement de la métropole.

À La Réunion, la majoration de traitement brut des fonctionnaires est de 53 %. En Guadeloupe, Martinique et Guyane, les majorations sont de 40 %.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum