Hôpitaux : l’Observatoire des surfaces et des coûts immobiliers fait peau neuve

Sanitaire et social

L’ANAP et les Hospices civils de Lyon font évoluer leur Observatoire des surfaces et des coûts immobiliers en établissements de santé.

Unis par une convention de coopération qui court désormais jusqu’en 2024, les Hospices Civils de Lyon (représentant la Conférence des directeurs généraux de CHU) et l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) ont créé, en 2011, l’Observatoire des Surfaces et des Coûts Immobiliers en établissements de santé, Oscimes®. Cette base de données des opérations immobilières du secteur sanitaire et médico-social évolue pour améliorer la fonctionnalité et l’ergonomie générale de l’outil, ont annoncé ses concepteurs mi-septembre 2020.

Cet outil de référencement apporte une vision détaillée des projets et des coûts de construction des investissements immobiliers. Il permet de mettre en regard un futur projet avec des opérations similaires réalisées. Il constitue ainsi une aide à la décision, de l’étude de faisabilité à l’appel d’offres, tant en dimensionnement qu’en estimation des travaux, assurent l’ANAP les Hospices civils de Lyon.

À ce jour, Oscimes® regroupe 116 opérations de constructions publiques et privées (84 dans le secteur sanitaire et 32 dans le secteur médico-social) représentant plus de 2,6 millions de m2. Ces opérations sont présentées architecturalement et décomposées en secteurs fonctionnels caractérisant les bâtiments concernés – hébergement, blocs opératoire, radiologie, urgences, pharmacie… – et en unités d’œuvre. Les montants des coûts de travaux sont repartis par secteur fonctionnel, par corps d’état et par m2. Ils intègrent les évolutions des indices du coût de la construction, rendant ainsi les données actualisées comparables.

Accessible à tous, ingénieurs, architectes, entreprises, étudiants…, cette base fait donc l’objet d’évolutions techniques en 2020. Oscimes® permet d’accéder à la présentation architecturale des projets enregistrés et de faire des simulations pour de nouveaux projets, notamment avec l’outil de dimensionnement et d’estimation des coûts de construction. Le calcul des coûts de construction s’opère à partir des ratios anonymisés résultants des opérations intégrées dans la base de données.

Un accès restreint est toutefois réservé aux CHU et aux établissements ayant fourni les données d’une opération ou s’engageant à fournir les données de leur opération après les marchés de travaux signés. Cet accès permet de visualiser les tableaux de bord et l’ensemble des indicateurs de surface et de coûts. Ces focus concernent notamment : les ratios de surfaces et de coûts par secteur fonctionnel, la distribution de l’intégralité des coûts (de travaux, de prestations intellectuelles…), la durée des opérations par phase en fonction du statut de l’établissement, du montage juridique… Ces tableaux fournissent des analyses fines en fonction de critères croisés.

Posté le par

Recommander cet article