L’ARS Hauts-de-France veut favoriser la qualité de vie au travail en ESMS

Sanitaire et social

L’ARS Hauts-de-France vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour promouvoir la qualité de vie au travail et l’innovation en établissements médico-sociaux.

Prendre soin de ceux qui soignent est une des priorités du projet régional de santé 2018-2028 de l’ARS Hauts-de-France. La qualité de vie au travail (QVT) « regroupe l’ensemble des actions permettant de concilier l’amélioration des conditions de travail pour les salariés tout en garantissant la sécurité et la qualité des soins et la santé des usagers. Elle contribue à la performance globale de l’établissement », explique l’Agence. Dans cet esprit, l’ARS Hauts-de-France a lancé, en 2018, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) qui avait pour objectif de sélectionner des candidats souhaitant développer des actions visant à l’amélioration des conditions de travail, ainsi qu’à la promotion de la QVT dans les établissements et services médico-sociaux (ESMS). Ce premier AMI a eu « des traductions concrètes, tout particulièrement dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) », se félicite l’Agence. Ainsi, sur 69  dossiers reçus, 60 ont été soutenus financièrement, à hauteur de 2,9 millions d’euros.

L’ARS a donc lancé, le 6 mai, son deuxième appel à manifestation d’intérêt « pour des projets de démarche qualité de vie au travail et d’innovation au sein des établissements médico-sociaux en Hauts-de-France ». Cette année, l’Agence souhaite recentrer son accompagnement sur des actions orientées principalement sur l’organisation et le fonctionnement des établissements, les modalités de management et l’attractivité des métiers. L’ARS Hauts-de-France apportera son soutien aux établissements qui :

  • Pilotent et déploient une stratégie managériale globale de QVT ;
  • Travaillent à l’attractivité et à la valorisation des métiers médico-sociaux ;
  • Mettent en place de nouveaux modes d’organisation et d’intervention.

L’Agence souhaite ainsi aider les établissements médico-sociaux à :

  • Mettre en œuvre des modalités d’organisation et de fonctionnement innovantes, de nouveaux modes d’exercice plus efficients, notamment à travers la mutualisation inter-établissements, les plates-formes de services… ;
  • Développer l’attractivité des métiers et soutenir la valorisation des spécificités des métiers du domaine médico-social en : luttant contre et/ou prévenant les difficultés de recrutement, accompagnant l’évolution des métiers et des pratiques, faisant mieux connaitre les métiers exercés au sein des ESMS.

L’ARS Hauts-de-France accordera une attention particulière à tout projet présentant « un caractère innovant et multi-établissements en matière de promotion et de déploiement de la QVT ».

Les dossiers sont attendus pour le 28 juin. Les candidats retenus bénéficieront d’un financement au cours du dernier trimestre 2019. Pour toute question : ars-hdf-aap-ms@ars.sante.fr.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum