La Croix-Rouge française s’engage pour la santé des plus vulnérables

Santé

La Croix-Rouge française vient de rendre public son premier rapport annuel : « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables ».

À l’occasion de ses Journées nationales, du 28 mai au 5 juin, la Croix-Rouge française rend public son premier rapport annuel : « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables ». L’association adopte la définition de la santé élaborée par l’OMS : « un état de bien-être physique, mental et social et ne consistant pas seulement en une absence d’infirmité ou de maladie ».

Par la diversité de ses champs d’intervention et son maillage territorial, la Croix-Rouge française est « le témoin direct de toutes les formes de vulnérabilités auxquelles sont confrontés les plus fragiles ». Aussi, l’association « se doit d’être la voix de ceux que l’on n’entend pas. Elle se doit de prendre la parole sur une situation qui se dégrade (hausse de la précarité, désengagement des pouvoirs publics faute de moyens…) ».

Ponctué de témoignages, le « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables » s’articule autour de trois axes :

  • La vision Croix-Rouge de la santé et des difficultés d’accès à la santé
  • Observer, témoigner pour innover : la Croix-Rouge française au cœur des parcours de vie
  • Les leviers de l’accès à la santé : ses engagements et ses recommandation

Remis aux ministres, aux parlementaires et à l’ensemble des acteurs sociaux, médicaux et médico-sociaux, ce rapport se donne pour objectifs de :

  • témoigner des situations que les équipes de salariés et bénévoles Croix-Rouge française rencontrent chaque jour sur le terrain ;
  • alerter les pouvoirs publics sur la situation alarmante des difficultés d’accès à la santé en France, pour les populations vulnérables : exclus, migrants, personnes en situation de précarité… ;
  • mettre en avant les réponses apportées par la Croix-Rouge française, qui ont pour fil rouge sa politique de l’ « aller vers » (rompre l’isolement, recréer du lien social, notamment à travers des dispositifs mobiles tels que Croix-Rouge sur roues) ;
  • proposer des pistes d’évolutions et d’innovations nécessaires, en partenariat avec l’ensemble des acteurs concernés : pouvoirs publics, structures de santé, associations…

« Aujourd’hui, notre rôle et nos responsabilités sont plus importants que jamais. Nous devons nous remettre en question, aller encore plus loin dans l’efficience et la cohérence des réponses que nous proposons à ceux qui ont besoin de nous », conclut le président de la Croix-Rouge française, le Pr Jean-Jacques Eledjam.

Pour en savoir plus : Télécharger le rapport 2016 « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum