Le ministre des Solidarités et de la Santé promet 250 millions de masques

Santé

Olivier Véran a exposé la stratégie nationale d’utilisation des masques pour les 15 jours à venir.

« Nous avons d’ores et déjà signé plusieurs commandes de plus de 250 millions de masques qui seront livrés progressivement », a annoncé le ministre des Solidarités et de la Santé le 21 mars 2020, pour tenter d’éteindre la polémique sur la pénurie de masques en France. Au total, depuis la dernière semaine de février 2020, 70 millions de masques ont été livrés aux professionnels de santé de ville, à l’hôpital et dans les Ehpad, a précisé Olivier Véran.

Grâce à la réquisition des stocks et de la production sur le territoire national, aux dons et aux importations, « nous avons récupéré, dans le même temps, depuis la dernière semaine de février 2020, près de 40 millions de masques supplémentaires », a-t-il ajouté. Selon le ministre, au 21 mars 2020, le stock d’État s’élevait à 86 millions de masques :

  • 5 millions de masques de norme FFP2 ;
  • 81 millions de masques chirurgicaux.

« Nous prévoyons de disposer de 24 millions de masques par semaine dans notre pays. Voilà la réalité des chiffres », a asséné Olivier Véran.

Le ministre des Solidarités et de la Santé a ensuite détaillé la stratégie nationale d’utilisation des masques mise en place « afin de pouvoir préserver notre système de santé, nos soignants, et les patients les plus fragiles. Elle nous permet de garantir que toutes les personnes qui doivent être protégées par un masque puissent en bénéficier pendant toute la durée de l’épidémie ». Voici les choix adoptés par le gouvernement pour la distribution de masques dans les 15 jours qui viennent. Préambule d’Olivier Véran, « nous donnerons, comme nous l’avons fait jusqu’à présent, la priorité » :

  • À la protection des professionnels de santé amenés à prendre en charge des patients Covid-19 en ville comme à l’hôpital ;
  • Et à la protection des personnes qui interviennent auprès des personnes âgées en Ehpad, pour préserver les capacités hospitalières.

Pour la prochaine distribution, les pouvoirs publics vont donc procéder de la manière suivante.

Pour les professionnels de santé

  • Pour les médecins de ville, les biologistes médicaux et les infirmiers de ville : distribution de 18 masques par semaine et par professionnel, dont des masques FFP2 dans le strict respect des indications ;
  • Pour les pharmaciens de ville : 18 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel ;
  • Pour les masseurs-kinésithérapeutes : 6 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou aux normes FFP2, dans le strict respect des indications et selon les disponibilités, pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables ;
  • Pour les sages-femmes : 6 masques chirurgicaux par semaine pour la prise en charge des femmes confirmées Covid-19 ;
  • Pour les chirurgiens-dentistes : ces professionnels disposent désormais d’un stock dédié de masques qu’ils ont eux-mêmes réparti sur le territoire de façon à pouvoir dans la durée assurer les soins urgents à la population, a indiqué le ministre ;
  • Pour les prestataires de service et les distributeurs de matériel : 1 boîte de 50 masques chirurgicaux par semaine et, en moyenne, par entreprise pour assurer les visites prioritaires ;
  • Pour les personnes exerçant des activités de services d’aide et de soins à domicile : 9 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel exerçant au sein de la structure pour assurer les visites prioritaires.

Ces personnes pourront s’approvisionner en masques auprès des officines dans les territoires les plus touchés.

Pour les Ehpad et les autres ESMS

  • Pour les Ehpad et les structures médico-sociales accueillant des personnes fragiles, notamment les personnes en situation de handicap ou les patients Covid-19 sans domicile ne relevant pas d’une hospitalisation : 5 masques chirurgicaux par lit ou place et par semaine.

« S’agissant encore des Ehpad, je sais qu’il y a eu des tensions dans certains endroits, j’ai reçu hier une lettre signée des responsables des fédérations des Ehpad me demandant de leur garantir 500 000 masques chirurgicaux par jour compte tenu des fragilités des personnes âgées qui y résident. Je leur réponds ce jour que j’ai entendu leur demande et qu’ils disposeront dans la durée de ces 500 000 masques chirurgicaux par jour », a assuré Olivier Véran.

Pour les Ehpad, ainsi que pour les autres établissements médico-sociaux prenant en charge des personnes particulièrement vulnérables, les masques seront disponibles dans des établissements-plateformes.

Pour les établissements de santé

  • Pour l’hospitalisation conventionnelle : 3 masques chirurgicaux par jour et par professionnel de santé dans les services de soins prenant en charge les cas possibles ou confirmés et, pour la réalisation des gestes à risque, des masques FFP2 dans les services d’urgence, d’accueil des malades Covid-19 et de soins critiques ;
  • Pour l’hospitalisation à domicile : 2 boîtes de 50 masques chirurgicaux par semaine et, en moyenne, par structure ;
  • Pour les transporteurs sanitaires et les centres de secours : 1 boîte de 50 masques par semaine et par structure.

Posté le par

Recommander cet article