L’Ille-et-Vilaine lutte contre la pénurie de médecins généralistes

Santé

En Ille-et-Vilaine, le département, l’ARS et l’Université de Rennes 1 viennent de signer une convention visant à maintenir ou développer la présence de médecins généralistes.

Afin de renforcer la qualité et la proximité de l’offre de service, le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a défini l’accès aux soins comme l’une des priorités de son Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP). Ainsi, le département entend apporter son soutien aux territoires dans leurs projets visant à maintenir ou développer la présence de médecins généralistes. Dans ce contexte, le conseil départemental, l’Agence régionale de santé (ARS) Bretagne et l’Université de Rennes 1 – Faculté de médecine ont signé, mi-décembre, une convention de partenariat.

Cette convention entérine la création d’un poste d’assistant Territorial Universitaire (ATU), financé conjointement par le département et l’ARS. La personne recrutée, Béatrice Allard, médecin généraliste à Pleumeleuc, va intervenir à raison de trois demi-journées par semaine sur le Pays de Fougères. Elle aura pour mission d’identifier les besoins du territoire, de développer l’animation universitaire et la coordination des acteurs de formation dans les territoires, d’assurer le recrutement et la formation de Maîtres de Stage Universitaires (MSU) et de faire le lien entre l’Université et les territoires du département d’Ille-et-Vilaine.
Pour une durée d’un an, cette convention définit les modalités de l’expérimentation, avec donc trois objectifs :

  • Renforcer les liens entre la faculté de médecine, les élus locaux et les communautés de communes ;
  • Développer l’animation universitaire et la coordination des acteurs de formation dans ces territoires ;
  • Assurer le recrutement et la formation des Maîtres de Stage Universitaires (MSU).

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum