Une nouvelle campagne sur les risques de l’alcool pendant la grossesse

Santé

Le gouvernement lance la campagne d’information « Zéro alcool pendant la grossesse ».

En France, le risque lié à la consommation d’alcool pendant la grossesse est sous estimé. Pourtant, l’exposition fœtale à l’alcool constitue la première cause de handicap mental non génétique dans notre pays : cela concernerait entre 1 000 et 3 000 naissances par an. Les données de la dernière enquête menée par Santé publique France, en 2015, montrent que seuls un quart des Français savent qu’il n’existe pas de consommation d’alcool sans risque pendant la grossesse. « Il est donc essentiel de rappeler que l’alcool est toxique pour le fœtus et peut entraîner diverses complications (retard de croissance, atteintes du système nerveux central, malformations…), dont le syndrome d’alcoolisation fœtale est la forme la plus grave », insiste le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Aussi, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), Santé Publique France et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) ont lancé le 9 septembre, avec le soutien de la Direction générale de la santé (DGS), une campagne d’information à destination du grand public et des professionnels de santé. Celle-ci se déroule jusqu’en novembre. Son objectif est de rappeler les effets néfastes de la consommation d’alcool pendant la grossesse et la nécessité d’adopter le réflexe « Zéro alcool pendant la grossesse ».

De nouveaux documents (affiches et dépliant) sont ainsi diffusés aux professionnels de santé de premier recours (médecins généralistes, gynécologues, sages-femmes, pharmaciens…), en métropole et dans les DOM. Le message est très clair : « Vous buvez un peu, il boit beaucoup » :

  • Le dépliant « Zéro alcool pendant la grossesse » apporte les réponses aux questions les plus courantes : « L’alcool passe-t-il dans le sang du bébé ? », « Existe-t-il une quantité d’alcool sans risque pour le fœtus ? »… ;
  • Deux modèles d’affiches « Vous buvez un peu, il boit beaucoup » sont disponibles, incitant le public à aborder la question de l’alcool pendant la grossesse avec un professionnel.

Cette nouvelle campagne d’information rappelle également les coordonnées du dispositif Alcool Info Service :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum