Augmentation des salaires des fonctionnaires de catégorie C aux 1er janvier 2014 et 2015

Statut

Au 1er janvier 2014, tous les fonctionnaires de catégorie C devraient bénéficier d’une revalorisation de leur net à payer de 20 à 40 euros par mois.

Le 7 février, Mme Lebranchu avait annoncé que le point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires des plus de 5 millions d’agents, resterait gelé en 2013 (elle a depuis indiqué qu’il n’était pas question pour l’heure d’un dégel en 2014). Dans le même temps, elle avait annoncé qu’elle proposerait des mesures en faveur des agents de catégorie C, applicables au 1er janvier 2014.

Lors d’une réunion avec les syndicats, mardi 23 juillet, le gouvernement a proposé une nouvelle grille salariale aux organisations syndicales, avec un effort particulièrement marqué en direction des agents les moins bien rémunérés de la catégorie C. Les partenaires sociaux ont rejeté cette proposition exprimant leur désaccord sur l’attribution de 5 à 7 points d’indice majoré en moyenne en plus aux agents de catégorie C : le reclassement des agents intervenant sur des échelons inférieurs à ceux dont ils bénéficient actuellement. Les décisions sur les modalités de la revalorisation seront définitivement prises en septembre, a indiqué vendredi 26 juillet le gouvernement. Une nouvelle hausse indiciaire de cinq points devrait également intervenir au 1er janvier 2015.

La fonction publique compte trois catégories d’agents, A, B et C. Cette dernière catégorie, au sein de laquelle « plus d’un million de fonctionnaires ont aujourd’hui un traitement proche du salaire minimum », selon le gouvernement, constitue 47 % des agents, selon les dernières données disponibles. Dans la fonction publique territoriale, 75,9 % des agents sont dans cette catégorie, tandis qu’ils sont 49,5 % dans l’hospitalière et 22,9 % dans la fonction publique d’État.

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques