Un cadre juridique pour les sapeurs-pompiers volontaires

Statut

La loi n° 2011-851 du 20 juillet 2011 relative à l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires instaure un cadre juridique pour les 197 000 sapeurs-pompiers volontaires.

Plusieurs points y sont précisés. Ainsi, si l’activité de sapeur-pompier volontaire (SPV) est bénévole, celui-ci à néanmoins droit à des indemnités horaires (principe d’indemnisation). Les droits et devoirs du SPV seront détaillés dans une charte qui sera signée par chaque SPV.

L’engagement en qualité de SPV s’effectue bien sûr librement, et est ouvert à toute personne, quelle que soit son activité professionnelle. La responsabilité du SPV prend désormais en compte le statut de ces agents qui ne sont pas des professionnels. La formation et la couverture sociale des DSP sont redéfinies.

Enfin, la loi précise que le conseil d’administration qui fixe les contributions des communes et EPCI pour la gestion des services d’incendie et de secours peut prendre en compte au profit de ces collectivités la présence dans leur effectif d’agents publics titulaires ou non titulaires ayant la qualité de sapeur-pompier volontaire, la disponibilité qui leur est accordée pendant le temps de travail ou les mesures sociales prises en faveur du volontariat.

L'analyse des spécialistes

  • Loi Élan : focus sur le PLU Urbanisme

    Loi Élan : focus sur le PLU

    18/04/19
    La loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, dite loi Élan, contient un certain nombre de dispositions relatives aux documents d’urbanisme, et plus particulièrement au plan local d’urbanisme (PLU).
  • La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification Urbanisme

    La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification

    16/04/19
    La loi Élan du 23 novembre 2018 participe de la stratégie « logement » initiée par le gouvernement. Elle s’articule autour de quatre objectifs politiques : construire plus, mieux et moins cher ; faire évoluer le logement social ; répondre aux besoins de chacun ; améliorer le cadre de vie.
  • Les apports de la loi Élan quant à l'urbanisation du littoral Urbanisme

    Les apports de la loi Élan quant à l’urbanisation du littoral

    05/04/19
    La loi Élan est entrée en vigueur le 25 novembre 2018. Certaines de ses dispositions concernent notamment les communes du bord de mer puisqu'elles viennent assouplir la loi Littoral en permettant l’urbanisation du littoral. Jean-Baptiste Dubrulle, Avocat associé, et Kévin Holterbach, Avocat, tous deux chez Bignon Lebray, nous apportent des précisions sur le volet littoral de la loi Élan.
  • Tous les articles juridiques