État dépressif et accident de service

Santé et sécurité au travail

Les remarques défavorables formulées à un agent au cours d’un entretien professionnel ne peuvent pas être considérées comme à l’origine d’un accident de service.

L’état dépressif survenu après l’entretien d’évaluation annuelle au cours duquel un certain nombre de remarques défavorables (baisse de notation par exemple) ont été annoncées à un agent n’est pas imputable au service.

Il ne peut en effet être établi aucun lien de causalité direct et certain entre l’état de santé et l’entretien d’évaluation. En effet, l’entretien professionnel est considéré par le juge comme un évènement prévisible et normal de la carrière professionnelle d’un agent public. C’est en particulier le cas, s’il ne s’est pas déroulé dans des conditions anormales.
 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Versailles, 6e chambre, 21 mars 2013, n° 11VE02734, Inédit au recueil Lebon

Weka vous propose une formation adaptée à vos besoins :
 

Réussir ses entretiens annuels d’évaluation dans la fonction publique territoriale

Objectifs :


  • Maîtriser les obligations statutaires en matière d’évaluation des compétences.
  • Prendre confiance dans la conduite de l’entretien.
  • Clarifier les objectifs et motivations de chaque collaborateur.
  • Évaluer la performance métier et les qualités relationnelles.
  • Utiliser l’entretien comme levier de reconnaissance et de motivation.

Weka Formation

Pour préparer au mieux les entretiens, nous mettons à votre disposition une fiche d’entretien professionnel. Ce document sert de support à l’évaluateur et à l’agent évalué pour la conduite de l’entretien professionnel.

L'analyse des spécialistes

  • La loi Sapin 2 et le lanceur d'alerte : quelle protection ? Droits et obligations

    La loi Sapin 2 et le lanceur d’alerte : quelle protection ?

    24/01/17
    La loi dite Sapin 2 n° 2016-1691, en date du 9 décembre 2016, est venue renforcer la protection des lanceurs d’alertes et créer un véritable statut pour les fonctionnaires. Si cette loi est forte de sens pour les travailleurs, il n’en reste pas moins qu’un certain nombre de questions restent posées et que des décrets devront paraître pour d’une part, clarifier les procédures et d’autre part, pour garantir la protection ainsi offerte par la loi.
  • L’interaction entre la compétence PLUi et les fusions d’EPCI : les questions qui peuvent fâchées ! Urbanisme

    L’interaction entre la compétence PLUi et les fusions d’EPCI : les questions qui peuvent fâcher !

    20/01/17
    À partir du 27 mars 2017, les plans locaux d’urbanisme devront être élaborés à l’échelle intercommunale, sauf opposition qualifiée. Dès lors, quel regard est-il possible de porter sur cette nouvelle compétence qui a vocation à s’exercer dans un paysage intercommunal remanié dans lequel les fusions ne se passent pas toujours très bien ? Le cas des communautés de communes et des communautés d’agglomération.
  • Un maire peut-il légalement refuser l'autorisation d’inhumation ? Funéraire

    Un maire peut-il légalement refuser l’autorisation d’inhumation ?

    09/01/17
    Par un arrêt Commune de Mantes-la-Jolie rendu le 16 décembre 2016 (req. n° 403738), le Conseil d’État, saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité de l’article L. 2223-3 du Code général des collectivités territoriales – ci-après « CGCT » –, a rappelé les conditions dans lesquelles un maire peut légalement refuser une inhumation sur le territoire de sa commune en cas de risque de trouble à l’ordre public.
  • Tous les articles juridiques