Électricité : 250 établissements publics de santé passent le plus important appel d'offres commun

Achats

Un groupement de 250 établissements publics coordonnés par le CHU de Bordeaux a annoncé lundi 22 décembre avoir publié le plus gros appel d’offres commun passé par le secteur public en France pour la fourniture de son électricité.

Cet appel d’offres passé par l’UniHA, un réseau coopératif d’achat pour les hôpitaux, atteint un volume de 3 térawattheures/an correspondant à la consommation annuelle d’une métropole d’1,5 million d’habitants, a précisé l’UniHA dans un communiqué. Les premiers marchés seront lancés « à partir d’avril 2015 pour un début d’exécution en octobre ou novembre », a indiqué l’UniHA.

À partir du 1er janvier 2016, les tarifs réglementés jaunes et verts d’EDF, qui correspondent à la consommation de gros consommateurs d’électricité, disparaîtront. Les clients concernés devront donc avoir passé des contrats pour des offres de marché, proposées par des fournisseurs d’électricité alternatifs ainsi que par EDF.

L’appel d’offres de l’UniHA contient, par ailleurs, des dispositions visant à améliorer la performance énergétique des établissements, comme un logiciel permettant une optimisation de la consommation de courant ou la possibilité de valoriser leurs capacités d’effacement.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Les achats de gaz et d’électricité


Objectifs :

Maîtriser le cadre légal spécifique et les outils permettant une meilleure gestion des achats de gaz et d’électricité

  • Maîtriser le nouveau cadre juridique des achats d’électricité et de gaz naturel
  • Appréhender la structuration du coût de l’énergie et son évolution
  • Analyser ses besoins en énergie et rédiger son cahier des charges
  • Suivre et évaluer ses achats d’énergie

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques