Cinq départements alertent le Premier ministre sur une pénurie mondiale de fibre optique

Administration

Cinq départements de Bourgogne-Franche-Comté, inquiets de la « pénurie de fibre optique au niveau mondial », ont interpellé le Premier ministre, craignant de ne pouvoir « tenir leurs engagements » en matière de déploiement d’internet très haut débit.

« Les territoires sont touchés de plein fouet par la pénurie de fibre optique au niveau mondial », ont indiqué la Côte-d’Or, le Jura, la Nièvre, la Saône-et-Loire et l’Yonne, tous actionnaires d’une société publique chargée de déployer et commercialiser la fibre sur leur territoire.

« Préoccupés par le retard déjà pris dans la construction des réseaux », ces départements précisent avoir adressé un courrier au Premier ministre lui demandant notamment de prendre « des mesures en lien avec les industriels concernés ».

« Le développement des réseaux de fibre optique est un enjeu déterminant pour l’attractivité des territoires, leur développement et leurs progrès économiques », poursuit leur communiqué.

« Il constitue également un enjeu majeur pour les habitants, dont beaucoup ne peuvent encore bénéficier à ce jour des services internet à très haut débit. »

Le plan France très haut débit, engagé en 2013, vise au déploiement du très haut débit partout en France d’ici à 2022. Selon l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), à la fin du premier trimestre 2018, un peu plus de 9 % des communes françaises étaient équipées en fibre optique.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum